9 C
Bucharest
11 novembre 2019
Actualité Affaires étrangères

Participation de la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne à la 10ème réunion du Conseil de stabilisation et d’association UE-Monténégro

Le 27 juin 2019, la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne a dirigé, au nom du Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, la délégation de l’UE à la 10ème réunion du Conseil de stabilisation et d’association UE-Monténégro.

La réunion a été une bonne occasion pour faire le point sur les relations UE-Monténégro, tant par rapport au statut du Monténégro de pays candidat à l’adhésion à l’Union européenne, d’ailleurs le pays avec lesquels les négociations sont les plus avancées, que par rapport aux relations bilatérales régies par l’Accord de stabilisation et d’association.

A la lumière des Conclusions adoptées au Conseil des affaires générales du 18 juin 2019, la Présidence roumaine a fait référence à l’engagement sans ambiguïtés de l’UE par rapport à la perspective européenne des Balkans occidentaux, réaffirmé par le Conseil à cette occasion et constamment appuyé par les actions et les évènements organisés durant le mandat de cette présidence.

Lors de la réunion, la partie roumaine a salué les progrès constants du Monténégro dans le processus d’adhésion européenne, le Monténégro étant d’ailleurs le pays candidat le plus avancé dans les négociations. Il a été mis en avant les efforts constats d’alignement sur l’acquis de l’Union ainsi que les évolutions importantes depuis la dernière réunion du Conseil de stabilisation et d’association : l’ouverture de deux nouveaux chapitres de négociation lors de la Conférence intergouvernementale d’adhésion de juin et décembre 2018 respectivement.

Par ailleurs, les autorités du Monténégro ont été encouragées à poursuivre les efforts dans l’ample processus de réforme, les résultats tangibles étant essentiels pour accélérer les négociations d’adhésion, surtout dans les domaines de l’État de droit, la gouvernance économique et la réforme de l’administration publique, où un bilan robuste des progrès demeure crucial.

Il a été également salué à cette occasion l’engagement du Monténégro et son rôle constructif dans la région ainsi que la très bonne coopération avec l’UE en matière de politique étrangère et l’alignement complet du Monténégro sur la politique externe et de sécurité commune de l’UE, ce qui prouve l’appropriation par cet État candidat des valeurs et de l’orientation stratégique européenne.

La participation de la Roumanie, au nom de l’Union européenne, au Conseil de stabilisation et d’association UE-Monténégro a permis de réaffirmer, à la fin du mandat de la Roumanie à la Présidence du Conseil de l’Union européenne, l’accent particulier mis sur la politique d’élargissement, un élément prioritaire sur l’agenda de la Présidence, et de souligner l’engagement pour l’animation de ce processus, en passant par un dialogue constant avec les partenaires, à même d’encourager et d’inciter la continuation des réformes nécessaires pour avancer dans leur parcours européen.

Related posts

Présentation du Programme de travail de la Présidence de la Roumanie au Conseil de l’Union européenne devant le Parlement roumain

Alexandru Stefan

Le Conseil et le Parlement s’accordent sur de nouvelles règles pour les contrats de vente de biens et de contenu numérique

Alexandru Stefan

Débat de haut niveau de la recherche et de l’innovation à Bucarest

Iulian Anghel