12 C
Bucharest
23 février 2020
Actualité Environnement

La Réunion du Conseil « Environnement » : l’ordre du jour comprenait des sujets tels que la gestion durable des substances chimiques, les plastique à usage unique et des mesures visant une meilleure mise en œuvre de la législation environnementale au niveau européen

Ce 26 juin 2019, à Luxembourg, a eu lieu la réunion du Conseil des ministres de l’Environnement de l’UE, la dernière organisée sous l’égide de la Présidence roumaine.

La manifestation, coprésidée par la vice-première ministre et ministre de l’environnement, Grațiela GAVRILESCU et par le ministre des eaux et forêts, Ioan DENEȘ, a réuni des représentants des ministères concernés des États membres de l’UE, ainsi que des représentants de la Commission européenne, Karmenu VELLA, commissaire européen à l’environnement, aux affaires maritimes et à la pêche et Miguel Arias CAÑETE, commissaire européen à l’Action pour le climat et à l’énergie.

L’ordre du jour du Conseil de l’Environnement a débuté aujourd’hui par un débat sur la gestion des produits chimiques et l’adoption des conclusions du Conseil : « Vers une stratégie de l’Union pour une politique durable en matière de substances chimiques ». Les conclusions proposées par la Présidence roumaine soulignent la nécessité de protéger la santé humaine et l’environnement par une bonne gestion des substances chimiques. Les conclusions traitent également de la nécessité d’améliorer et d’intégrer l’évaluation du risque chimique et la gestion des substances chimiques dans le droit de l’Union afin d’accroître sa cohérence et son efficacité en matière de substances chimiques. À travers ces Conclusions, le Conseil souhaite mettre en place un mécanisme coordonné pour assurer la sécurité des groupes vulnérables, tels que les enfants et les femmes enceintes ou qui allaitent. Ce mécanisme devrait inclure dans la législation de l’Union Européenne des exigences cohérentes en matière de gestion des risques concernant les substances potentiellement dangereuses, notamment les neurotoxines et les perturbateurs endocriniens.

« Ces conclusions détaillées et importantes donnent une orientation claire à la législation de l’Union européenne concernant la stratégie de gestion des substances chimiques, en mettant l’accent sur la protection de la santé humaine et de l’environnement, par le biais d’une approche stratégique de la gestion des substances chimiques. Nous sommes également convenus de la nécessité d’améliorer et d’intégrer l’approche de gestion des risques liés aux substances chimiques dans l’ensemble de la législation environnementale européenne, afin d’accroître son efficacité et sa cohérence. », a déclaré Grațiela Gavrilescu, vice-premier ministre et ministre de l’environnement.

Un autre sujet à l’ordre du jour concernait l’Examen de la mise en œuvre de la politique environnementale (EIR). Les ministres ont estimé que l’examen de la mise en œuvre des politiques environnementales constituait un instrument utile pour résoudre les problèmes liés à l’application de cette politique.

En conclusion, la vice-première ministre et ministre de l’Environnement, Grațiela GAVRILESCU, a présenté le bilan des résultats de la Présidence roumaine du Conseil « Environnement » de l’UE. « Je suis extrêmement fière d’avoir négocié avec succès d’importants dossiers tels que les premières normes de performance en matière d’émissions de CO2 des véhicules lourds, le renforcement des règles concernant les polluants organiques persistants et le programme LIFE. Ce fut un véritable honneur de coprésider le Conseil « Environnement » au cours de ces six mois et, avec toute l’équipe de la Présidence roumaine, de faire avancer des sujets extrêmement importants pour nos citoyens et pour notre avenir ! », a déclaré Grațiela Gavrilescu.

Related posts

La déclaration de Sibiu

Alexandru Stefan

Les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes et des investissements dans le développement des compétences, des thématiques discutées pendant la première journée de la Réunion informelle du Conseil EPSCO

Iulian Anghel

L’exposition « …to the light ! », inaugurée par la présidence roumaine du Conseil de l’UE dans le bâtiment Berlaymont de la Commission européenne

Iulian Anghel