12 C
Bucharest
23 février 2020
Actualité Environnement

La Présidence roumaine du Conseil de l’UE a atteint avec succès ses objectifs liés aux usages prioritaires pour la gestion de l’eau, très importants pour tous les citoyens de l’UE, a déclaré le ministre Ioan Deneș lors de la réunion du Conseil de l’Environnement (Luxembourg)

Le ministre des eaux et des forêts, Ioan Deneș, ainsi que la vice-première ministre Grațiela Gavrilescu, ministre de l’environnement, ont présidé mercredi à Luxembourg le Conseil « Environnement ». Le débat consacré à l’eau, présidé par le ministre Ioan Deneș, s’est achevé avec un succès remarquable, par l’accord concernant le dossier Réutilisation de l’eau – objectif qui figure parmi les priorités de la Présidence roumaine au Conseil de l’Union européenne dans ce domaine.

« Avec mes homologues, j’ai eu des discussions intenses et fructueuses sur la proposition de règlement sur la réutilisation de l’eau, qui ont abouti à un accord concernant l’approche générale de ce dossier. Il s’agit d’un résultat important pour la Présidence roumaine au Conseil de l’Union européenne et je suis ravi que cet accord montre aux citoyens européens l’importance que nous attachons à la nécessité de s’adapter au changement climatique et à la garantie d’une source d’eau sûre pour l’irrigation », a déclaré Ioan Deneș.

En même temps, le ministre des eaux et des forêts a souligné qu’établir des exigences de qualité minimales pour l’eau recyclée contribuerait à renforcer la confiance des consommateurs dans les produits agricoles produits grâce à l’eau récupérée et à lever les obstacles à leur libre circulation sur le marché intérieur. Un autre aspect important de la proposition concerne la gestion des risques qui couvre l’ensemble du système de réutilisation de l’eau, de la station de récupération d’eau à l’utilisateur final (l’agriculteur).

« Cette approche vise à identifier et à gérer de manière proactive les risques liés à l’utilisation des eaux récupérées pour l’irrigation, afin d’assurer un niveau suffisant de protection de la santé humaine, animale et environnementale », a souligné le ministre Ioan Deneș.

A l’issue de la réunion, le ministre des eaux et des forêts, Ioan Deneș, la ministre de l’environnement, Grațiela Gavrilescu, et le commissaire européen à l’environnement, aux affaires maritimes et à la pêche, Karmenu Vella, ont tenu une conférence de presse où il a été également présenté un bref rapport des résultats de la Présidence roumaine au Conseil de l’UE dans le domaine de l’environnement et de la gestion de l’eau. Dans ce contexte, deux approches générales ont été mises en évidence : le Règlement sur la réutilisation de l’eau, adopté aujourd’hui, et la Directive sur l’eau potable, adoptée lors du Conseil « Environnement » du 5 mars 2019, la préparation, la coordination et la représentation de l’UE lors de la réunion du Comité chargé de l’examen de l’application de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification, ainsi que des débats et des échanges de perspectives sur des sujets d’intérêt organisés lors du Conseil informel « Environnement » de Bucarest. Le ministre a également rappelé les principaux événements organisés par le Ministère de des eaux et forêts dans le domaine de la gestion de l’eau, pendant le mandat de la Roumanie : la Conférence pour l’application des directives sur l’eau et le Séminaire sur l’eau et l’agriculture.

« À cette occasion, nous avons eu des échanges d’opinions très utiles d’un point de vue technique et politique, et nous avons partagé nos expériences en matière de gestion de l’eau », a déclaré le ministre Ioan Deneș.

Related posts

L’UE intensifie ses efforts pour empêcher les produits peu sûrs de pénétrer sur le marché intérieur

Iulian Anghel

Réunions bilatérales de la ministre Carmen Dan à Strasbourg avec les membres du Parlement européen au sujet des priorités en matière d’affaires intérieures

Iulian Anghel

Forum consultatif sur la viabilité énergétique dans le secteur de la défense et de la sécurité, Bucarest

Alexandru Stefan