26.4 C
Bucharest
17 juillet 2019
Actualité Affaires générales

L’adoption par le Conseil des affaires générales, sous le mandat de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE, des conclusions sur l’élargissement et le processus de stabilisation et d’association

Lors de la dernière réunion du Conseil des affaires générales sous le mandant de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE, présidée par le Ministre délégué aux Affaires européennes George Ciamba, la Présidence roumaine est parvenue à obtenir un consensus pour l’adoption des conclusions du Conseil sur l’élargissement et le processus de stabilisation et d’association, un objectif qui répond à la priorité stratégique que la Présidence roumaine a entendu accorder à la politique d’élargissement et au progrès des relations avec les partenaires de la région.

Partant des évaluations et recommandations comprises dans le « paquet élargissement » de la Commission européenne publié le 29 mai 2019, la Roumanie a déployé des efforts soutenus tant dans le dialogue avec les États membres que dans les échanges avec les partenaires de la région, intensifiés ces dernières semaines par les démarches du ministre délégué et de l’équipe diplomatique de la Présidence roumaine afin de parvenir à l’adoption de conclusions équilibrées et exhaustives par rapport à l’ensemble des partenaires concernés par la politique d’élargissement et le processus de stabilisation et d’association.

Ainsi, avec le moment propice et la dynamique du processus d’élargissement conservés, la Présidence roumaine est arrivée après des négociations complexes à faire adopter un langage ambitieux et un calendrier pour une décision claire et substantielle sur le sujet au plus vite possible et au plus tard en octobre 2019. Les efforts de la Présidence roumaine ont permis donc d’arriver à un consensus autour d’une position commune au niveau du Conseil de l’UE, à la lumière des recommandations de la Commission européenne relatives à l’ouverture des négociations d’adhésion avec la République de Macédoine du Nord et l’Albanie compte tenu des progrès remarquables réalisés cette dernière année.

Les conclusions du Conseil saluent particulièrement l’accord historique de Prespa, qui a mis fin à un différend vieux de 27 ans entre Skopje et Athènes au sujet de la dénomination. L’entrée en vigueur de cet accord durant la Présidence roumaine du Conseil de l’UE a été une évolution majeure et un exemple de résolution des différends bilatéraux dans un esprit européen.

La solution agréée par le consensus de l’ensemble des États membres est un signe positif pour le maintien de la perspective européenne claire des partenaires qui parcourent les étapes requises à cet effet et confirme encore une fois que l’avancement de la politique d’élargissement, fondée sur la cohésion interne de l’UE, contribue à la cohérence de l’action mondiale de l’UE, manifestée tout d’abord dans son voisinage immédiat.

Les conclusions adoptées aujourd’hui confirment en même temps l’importance de la politique d’élargissement tant pour nos partenaires que pour l’Union dans son ensemble et réaffirment l’effet de transformation que ce processus continue à générer dans la région. Fidèle à cette approche, durant son mandat à la Présidence du Conseil, la Roumanie a agi constamment, y compris à travers les invitations adressées aux États candidats aux événements informels qu’elle a organisés, pour transmettre un message positif à nos partenaires, essentiel pour encourager les amples processus de réforme et pour renforcer la stabilité de la région.

Related posts

Message du Premier ministre Viorica Dăncilă à l’occasion de la prise par la Roumanie de la Présidence du Conseil de l’Union européenne

Tatiana Hagiescu

Réunion informelle du groupe politique et militaire de l’UE, à Bucarest

Iulian Anghel

La participation du ministre des affaires étrangères, Teodor Meleșcanu, à la réunion du Conseil des affaires étrangères

Alexandru Stefan