26.4 C
Bucharest
17 juillet 2019
Actualité Affaires générales

La contribution de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE au compromis sur le prochain budget de l’Union

Le ministre des affaires européennes, George Ciamba, a présidé aujourd’hui, le 18 juin 2019, la dernière réunion du Conseil des affaires générales (CAG) organisée sous le mandat de la Présidence roumaine.

Les discussions au sujet du prochain cadre financier pluriannuel 2021-2027 ont été un des points principaux à l’ordre du jour. Il s’agit d’un dossier prioritaire pour la Présidence roumaine, qui s’est d’ailleurs retrouvé à l’ordre du jour de toutes les réunions du Conseil des affaires générales des derniers six mois.

Lors de la réunion de Luxembourg, le ministre George Ciamba et ses homologues ont débattu le prochain cadre financier pluriannuel sur la base de la version revue du document de négociation (Negotiating Box), préparé par la Présidence roumaine suivant les efforts substantiels déployés à cet effet durant le premier semestre de l’année.

Dès sa prise de fonction, le ministre des affaires européennes George Ciamba a fait des avancements sur ce dossier particulièrement important pour l’avenir de l’Union un objectif majeur de la Présidence roumaine. La Présidence roumaine a obtenu des accords pour dix propositions sectorielles relevant du CFP (cadre financier pluriannuel), assurant une construction budgétaire basée sur le Programme stratégique de l’Union et axée par ailleurs sur les nouvelles technologies.

« Les échanges d’aujourd’hui ont reflété les avancées réalisées dans ce semestre, constituant ainsi une base consistante pour la prochaine Présidence finlandaise du Conseil de l’UE afin de poursuivre les efforts pour parvenir à un accord efficace, au moment que les chefs d’États et de gouvernements jugeront opportun. », a déclaré le ministre délégué aux affaires européennes, George Ciamba, à la fin des discussions.

La version revue du document de négociation préparée par la Présidence s’est proposée de refléter de manière équilibrée et juste les principaux éléments politiques qui sous-tendront l’architecture du prochain budget pluriannuel de l’Union.

Les ministres présents à Luxembourg ont apprécié les efforts déployés par la Présidence roumaine dans la gestion des négociations pendant ce semestre, qui ont conduit à ce document de négociation revu compte tenu des éléments d’intérêt mis en avant par les États membres pendant les discussions. Les chefs de délégation des États membres contributeurs net ainsi que des États membres bénéficiaires net ont souligné de nombreux points positifs dans le document de négociation présenté par la Présidence roumaine du Conseil de l’UE, indiquant toutefois la nécessité de poursuivre les discussions sur d’autres points, compte tenu des options reflétées dans le document revu.

L’échange de vue d’aujourd’hui constitue un signe positif concernant l’intérêt commun de l’ensemble des États membres de faire avancer les négociations sur ce dossier qui revêt une importance stratégique et cela afin d’aboutir à l’entrée en vigueur du prochain cadre financier pluriannuel 2021-2027 en temps utile et à sa bonne mise en œuvre.

Related posts

Plan coordonné européen sur l’intelligence artificielle

Alexandru Stefan

Corps européen de garde-frontières et de garde-côtes: le Conseil confirme l’accord sur un mandat renforcé

Alexandru Stefan

Garantir des élections européennes libres et équitables: le Conseil adopte des conclusions

Iulian Anghel