27.5 C
Bucharest
10 août 2020
Actualité Affaires générales

Le ministre des affaires européennes, George Ciamba, co-préside la XXIIème session de la Commission intergouvernementale roumano-allemande pour la question des ethniques allemands de Roumanie

Les travaux de la XXIIème session de la Commission intergouvernementale roumano-allemande pour la question des ethniques allemands de Roumanie organisée aujourd’hui, le 13 juin 2019, à Sibiu ont été conduits par les deux co-présidents : George Ciamba, Ministre délégué aux Affaires européennes et Bernd Fabritius, chargé du Gouvernement Fédéral pour la question des immigrés et des minorités nationales au sein du Ministère Fédéral de l’Intérieur. Y ont été présents également l’ambassadeur de la Roumanie en République fédérale d’Allemagne, Emil Hurezeanu et l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en Roumanie, Cord Meier-Klodt.

La session a réuni des représentants de la direction du Forum Démocrate des Allemands de Roumanie, des associations de saxons et de souabes d’Allemagne, des préfectures des départements où la communauté allemande a un poids important et des ministères allemands et roumains compétents en la matière.

Les discussions ont concerné l’état de réalisation des projets prévus dans le Protocole conclu lors de la précédente session de la Commission mixte (Berlin, juin 2018) et il a été convenu d’initier de nouveaux projets visant à préserver et à renforcer l’identité culturelle des personnes appartenant à la minorité allemande de Roumanie.

« La minorité allemande de Roumanie a été toujours un fondement du dialogue constructif entre la Roumanie et l’Allemagne, un véritable liant entre nos pays, et aujourd’hui les relations bilatérales avec nos partenaires allemands sont fortes et privilégiées. Dernièrement, les consultations politiques se sont déroulées à un rythme soutenu et les relations économiques bilatérales ont progressé, le niveau des échanges commerciaux étant en croissance. », a indiqué le ministre George Ciamba. Par ailleurs, le ministre a rappelé que l’Allemagne est depuis un nombre d’années le premier partenaire commercial de la Roumanie et le troisième investisseur dans le pays.

A cet effet, le ministre des affaires européenne George Ciamba a réaffirmé que le gouvernement roumain est particulièrement attentif à assurer un cadre favorable pour la préservation de l’identité de la minorité allemande et que les résultats de la coopération roumano-allemande en ce domaine constituent un modèle européen.

Rappelant que le premier mandat de la Roumanie à la Présidence du Conseil de l’UE se déroule sous la devise de la cohésion, une valeur européenne commune, qui se traduit par unité, égalité de traitement et convergence, le dignitaire roumain a souligné l’importance de la cohésion nationale dans le cadre plus vaste de la cohésion européenne.

Dans ce contexte, il a été mis en avant les efforts des deux parties pour la préservation du patrimoine culturel, particulièrement des églises fortifiées, celles-ci étant par ailleurs l’un des objectifs de la Présidence roumaine, abordé également à l’occasion de la réunion informelle des ministres de affaires européennes au sujet du patrimoine culturel européen (Paris, le 3 mai 2019), co-présidée par le ministre George Ciamba.

Les parties ont négocié et adopté le Protocole de la XXIIème session de la Commission, fixant les objectifs principaux de la coopération entre les deux gouvernements en cette matière et le cadre pour le déroulement subséquent des projets visant les ethniques allemands de Roumanie.

Related posts

La présentation du Ministre de la justice, Tudorel Toader, des priorités de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE au sein de la Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures (LIBE) du Parlement européen

Alexandru Stefan

Le processus de prise de décision du Conseil de l’Union européenne

Adrian Epure

Directive sur le gaz: le Conseil approuve un mandat de négociation

Alexandru Stefan