13 C
Bucharest
5 avril 2020
Actualité Emploi et politique sociale

Présidence du Conseil EPSCO par le ministre Marius Budăi — Luxembourg, le 13 juin

Le ministre du travail et de la justice sociale, M. Marius Budăi, présidera jeudi, le 13 juin 2019, à Luxembourg la deuxième réunion formelle du Conseil «Emploi, politique sociale, santé et consommateurs» – section emploi et affaires sociales (EPSCO).Il s’agit de la troisième fois depuis la prise en charge des tâches de la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne par la Roumanie que le haut fonctionnaire roumain préside un tel événement, après la réunion informelle du Conseil EPSCO des 10 et 11 avril à Bucarest et la première réunion officielle qui s’est tenue le 15 mars à Bruxelles.

Ainsi, les ministres compétents présents à Luxembourg aborderont des thèmes liés au bon fonctionnement du marché du travail pour garantir des conditions de travail et d’accès équitables pour tous les travailleurs.

Le principal point du débat politique sera le semestre européen et se concentrera sur la manière d’accroître l’efficacité des mesures qu’il contient, afin de garantir une mise en œuvre efficace et coordonnée des recommandations par pays et des réformes nationales en vue d’atteindre les objectifs sociaux de la stratégie Europe 2020.

Trois séries de conclusions du Conseil sur l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes, les implications des nouvelles formes de travail et les évolutions technologiques en matière de sécurité et de santé des travailleurs, ainsi que le rapport spécial de la Cour des comptes européenne relatif au Fonds européen d’aide aux plus démunis seront soumis à l’approbation.

Un déjeuner de travail ministériel sur la mobilité de la main-d’œuvre aura également lieu le même jour, portant sur des sujets tels que : les facteurs qui pourraient favoriser une mobilité efficace de la main-d’œuvre au sein du marché unique de l’UE et ceux qui pourraient favoriser le retour des travailleurs mobiles dans leur pays d’origine. Dans le même temps, afin de garantir une mobilité équitable de la main-d’œuvre, les États membres voteront pour l’établissement du siège de la future Autorité européenne du travail.

« Je vous avoue que, pour la Roumanie, la prise en charge de la présidence du Conseil de l’UE a posé un défi majeur : un très bref délai pour clôturer plusieurs dossiers extrêmement importants pour le domaine social. Ainsi, au moment du bilan de la présidence roumaine, j’estime que nous avons produit des résultats concrets pour les citoyens européens », a affirmé le ministre du travail et de la justice sociale, M. Marius Budăi.

La présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne soutient le renforcement du marché unique afin que celui-ci fonctionne sur la base de principes équitables et transparents qui profitent à tous les États membres.

Related posts

La ministre Natalia Elena Intotero a présidé la première réunion informelle ministérielle sur les politiques de la diaspora

Alexandru Stefan

La présidence du Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, de la réunion du Conseil des affaires générales (art. 50)

Iulian Anghel

Présentation des priorités de la présidence roumaine du Conseil de l’UE par les missions diplomatiques de la Roumanie à l’étranger

Alexandru Stefan