31.3 C
Bucharest
5 août 2020
Actualité Développement régional

Ministère du développement régional et de l’administration publique (MDRAP) et l’Ordre des architectes de Roumanie (OAR) : déclaration commune pour l’élaboration d’une politique publique nationale en matière d’architecture

Aujourd’hui, le 12 juin, le vice-premier ministre, M. Vasile-Daniel Suciu, ministre du développement régional et de l’administration publique, et M. Alexandru Găvozdea, président de l’Ordre des architectes de Roumanie, ont signé la déclaration commune du ministère du développement régional et de l’administration publique (MDRAP) et de l’Ordre des architectes de Roumanie (OAR) concernant l’élaboration d’une politique publique nationale en matière d’architecture.

Cet événement a eu lieu à Bucarest à l’occasion de la Conférence européenne pour des politiques architecturales « Future Shapers » (ECAP), organisée pour la première fois par la Roumanie sous la présidence du Conseil de l’Union européenne.

« Nous assistons à un moment important où des spécialistes de toute l’Europe ont débattu du rôle, des outils et des résultats des politiques publiques dans le domaine de l’architecture, contribuant ainsi à une approche uniforme de ces aspects. Une architecture durable et une conception urbaine de qualité mènent à des villes compétitives et attrayantes, des investissements et du tourisme, qui se traduisent tous par une amélioration de la qualité de vie des habitants », a déclaré le vice-premier ministre, M. Vasile-Daniel Suciu.

Cet évènement, organisé par MDRAP et OAR, a rassemblé des experts européens dans le domaine de l’architecture, des représentants des pouvoirs publics centraux et des architectes en chef qui travaillent dans l’administration publique. Ils ont abordé des questions d’actualité concernant l’impact des politiques d’architecture au niveau européen (l’habitabilité, la qualité de l’espace public, l’efficacité énergétique des bâtiments, la préservation du patrimoine culturel etc.) et ont présenté des exemples de bonnes pratiques provenant de plusieurs pays européens.

« Comme nous partageons une responsabilité commune par rapport à l’environnement bâti dans lequel nous vivons (nous passons en moyenne 90 % de notre temps dans des bâtiments), la définition d’une politique publique est la mesure logique à prendre. Mais nous devons être conscients que les bonnes politiques publiques pour l’architecture nécessitent une appropriation forte et à long terme de la part de l’environnement politique qui reconnaisse et assure la mise en œuvre des mécanismes complexes nécessaires à l’utilisation des politiques publiques », a déclaré M. Alexandru Găvozdea, président de l’Ordre des architectes de Roumanie.

La conférence européenne pour des politiques architecturales intitulée « Future Shapers » précède la réunion informelle des ministres européens chargés du développement urbain qui se tiendra au Palais du Parlement le vendredi 14 juin. Deux nouveaux partenariats au sein du programme urbain pour l’Union européenne seront lancés lors de la réunion du vendredi, directement liés aux politiques publiques dans le domaine de l’architecture :

Partenariat pour la culture et le patrimoine culturel,

Partenariat pour la sécurité dans l’espace public.

La conférence d’aujourd’hui a été cofinancée par les taxes d’architecture sur la valeur des investissements immobiliers, un fonds consacré à la promotion de la culture de l’environnement bâti dans la société.

Veuillez trouver ci-dessous le texte intégral de la déclaration conjointe pour l’élaboration d’une politique publique nationale en matière d’architecture :

L’exercice, à un haut niveau, de l’acte administratif et professionnel par le développement et l’utilisation des politiques publiques poursuit des objectifs durables dans l’intérêt général de la société. Les politiques publiques assurent la coordination entre divers domaines et alimentent les bonnes pratiques, tout en communiquant publiquement les objectifs assumés.

En ce qui concerne l’architecture, elles fournissent un cadre permettant de prendre des décisions et de parvenir à un meilleur résultat en ce qui concerne l’environnement bâti en matière de qualité et de durabilité. Elles sont également utiles pour le domaine public législatif et exécutif, pour les architectes qui fournissent des services spécialisés et pour les bénéficiaires de leurs projets, qu’ils soient publics ou privés.

L’année où la Roumanie assure la présidence du Conseil de l’Union européenne est un bon moment pour qu’elle contribue à améliorer la qualité de vie en Roumanie. Cela est confirmé également par l’organisation de la Conférence européenne pour les politiques architecturales — « Future Shapers », qui apporte à Bucarest des exemples de bonnes pratiques, des expériences d’autres pays et des modèles pour aborder les aspects de la vie commune auxquels les architectes et l’architecture apportent leur contribution.

L’engagement commun pris par le ministère du développement régional et de l’administration publique et par l’Ordre des architectes de Roumanie, qui s’inscrit dans le prolongement de la bonne collaboration institutionnelle actuelle, se poursuivra à l’avenir grâce à l’élaboration d’une politique publique nationale en matière d’architecture, afin d’améliorer la qualité de l’environnement bâti, la Roumanie rejoignant ainsi les pays qui sont fiers d’utiliser cet objectif pour les politiques publiques, qui correspond aux objectifs assumés par la Communauté européenne.

Le ministère du développement régional et de l’administration publique est l’autorité de l’administration publique centrale dans le domaine de l’urbanisme, de l’architecture et du bâtiment et a, à ce titre, des tâches liées à la fois à la mise en place d’un cadre stratégique, de politiques publiques et réglementaire, et à la diffusion des bonnes pratiques et à la formation de l’opinion. Au sein du programme PRES RO2019, le MDRAP organise une série d’événements et de réunions d’experts, de directeurs généraux et de ministres chargés des questions urbaines et territoriales.

L’Ordre des architectes de Roumanie est une organisation professionnelle d’intérêt public, définie par la loi no 184/2001 relative à l’organisation et à l’exercice de la profession d’architecte, chargée de la réglementation de la profession, mais aussi du développement d’une culture architecturale urbaine (« Baukultur »), en vue d’améliorer la qualité de l’éducation des habitants au sujet de l’architecture et de l’urbanisme. Le MDRAP est le ministère compétent pour l’activité de l’OAR, c’est pourquoi il est essentiel d’accroître le niveau de coopération entre les deux parties afin de satisfaire l’intérêt commun et de soutenir l’activité du MDRAP.

Les conférences européennes sur les politiques architecturales sont des évènements itinérants informels, organisés depuis 2000 dans différents pays assurant la présidence du Conseil de l’UE, et visent à stimuler les politiques architecturales et l’échange d’expériences entre les États européens. L’édition de cette année intitulée « Future Shapers » s’est tenue à Bucarest et a souligné le rôle actif des décideurs, des architectes en chef, de la communauté professionnelle, du milieu d’affaires et de la société civile dans l’élaboration des futures politiques architecturales en tant que pilier du bien-être social.

 

Related posts

Garantir la sécurité aérienne après le Brexit

Iulian Anghel

Conseil des affaires étrangères, 13/05/2019 – Principaux résultats

Alexandru Stefan

La réunion informelle des ministres des finances, l’arrivée des ministres

Alexandru Stefan