18.4 C
Bucharest
8 juillet 2020
Actualité Environnement

Conférence ministérielle dans le domaine de la biodiversité intitulée « La gestion des grands carnivores — défis et solutions »

La conférence ministérielle sur la biodiversité intitulée « La gestion des grands carnivores — défis et solutions » a eu lieu du 6 au 7 juin 2019. L’évènement, organisé sous les auspices de la présidence roumaine du Conseil de l’UE, a eu lieu au palais du Parlement de Bucarest.

La conférence a rassemblé des représentants du ministère de l’environnement, de la Garde pour l’environnement, de la Commission européenne, du Bureau européen de l’environnement, ainsi que des représentants des associations et des organisations concernées du pays. Les travaux ont été coordonnés par Robert Szep, commissaire général adjoint auprès de la Garde nationale pour l’environnement.

L’évènement a démarré avec un exposé de la Commission européenne sur le soutien de l’Union européenne aux États membres qui sont confrontés à des problèmes spécifiques liés à l’existence d’espèces de grands carnivores sur leur territoire, en particulier l’ours brun et le loup. Les mesures visant à protéger et à conserver les espèces de grands carnivores présents sur le territoire de la chaîne des Carpates, où vivent en particulier l’ours brun, le loup et le lynx, ont été débattues.

La session de travaux s’est poursuivie par la présentation du projet Life for Bear, qui met l’accent sur la gestion complexe des conflits entre les ours et les humains par l’essai de nouvelles méthodes et l’amélioration des méthodes précédemment appliquées. Les résultats permettront de trouver les moyens les plus efficaces pour réduire les effets négatifs du développement urbain sur la conservation de la population d’ours. Le projet est mis en œuvre par l’Institut national de recherche et de développement en matière de sylviculture « Marin Drăcea » de Brașov.

« Ces derniers temps, la biodiversité est à l’ordre du jour public et politique au plus haut niveau, tant en Europe qu’au niveau mondial. Il y a lieu de s’en réjouir, car cela montre une prise de conscience renforcée au sujet de de la biodiversité, et j’espère que cela conduira également à des mesures accrues en faveur de la conservation et de la restauration de la biodiversité, y compris des mesures de réintroduction ou de repeuplement dans des zones où certaines espèces ont disparu ou se trouvent dans un état critique, et je parle ici, pourquoi pas, du repeuplement avec des espèces de grands carnivores », a déclaré Eugen Constantin Uricec, secrétaire d’État au ministère de l’environnement.

Le dernier jour de la réunion a été consacré au défi de la coexistence de la population européenne et des grands carnivores, ces derniers se rapprochant parfois des établissements humains, ce qui suscite des craintes et cause des dommages sur le bétail domestique. Une situation particulière est celle du département de Harghita et des départements voisins où le nombre de grands carnivores est largement supérieur à la moyenne nationale.

Related posts

Présentation des résultats de la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne par le Premier ministre Viorica Dăncilă

Iulian Anghel

Corps européen de garde-frontières et de garde-côtes: le Conseil confirme l’accord sur un mandat renforcé

Iulian Anghel

Conseil des affaires étrangères, 13/05/2019 – Principaux résultats

Alexandru Stefan