11.1 C
Bucharest
25 octobre 2021
Actualité Commerce international

#PresRo : Les instruments de défense commerciale de l’UE à l’ordre du jour de la réunion informelle du groupe « Questions commerciales » de Buzău

La réunion informelle du groupe « Questions commerciales » (WPTQ), sous le mandat de la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne, a eu lieu à Buzău, dans t la période 30-31 mai 2019. Le groupe de travail WPTQ représente la principale formation de travail du Conseil de l’UE qui traite des dossiers législatifs du domaine de la politique commerciale commune.

Lors de la réunion, les représentants des États membres et de la Commission européenne ont eu des échanges sur les aspects les plus importants présentés dans le document de travail de la Commission européenne sur les pratiques déloyales et les distorsions significatives de marché de la République populaire de Chine (RPC), dues au système administratif, économique, financier et administratif.

Les travaux de la réunion informelle ont été ouvertes par Gabriela Mihaela Voicilă, secrétaire d’État dans le ministère pour le milieu d’affaires, le commerce et l’entrepreneuriat et par Petre Emanoil Neagu, président du Conseil départemental de Buzău.

La secrétaire d’État Voicilă a mentionné, dans son intervention, la clôture du processus d’adoption du Règlement du Parlement européen et du Conseil établissant un cadre pour le filtrage des investissements directs étrangers dans l’Union européenne et du Règlement portant mise en œuvre des clauses de sauvegarde et autres mécanismes prévoyant le retrait temporaire des préférences tarifaires dans certains accords conclus entre l’Union européenne, d’une part, et certains pays tiers, d’autre part.

Dans son discours, la secrétaire d’État dans le ministère pour le milieu d’affaires, le commerce et l’entrepreneuriat a fait référence à l’importance particulière du système commercial multilatéral, basé sur des règles, amplifiant le rôle que les mesures de défense commerciale ont dans la réparation des distorsions du marché de l’UE dues aux pratiques déloyales mise en œuvre par des exportateurs des pays tiers.

Les représentants des États membres et de la Commission européenne ont parlé des facteurs qui déterminent le prix de dumping des biens et des services exportés par la Républiques populaire de Chine, les distorsions dans certains secteurs commerciaux et les mesures mises en œuvre par l’Union Européenne pour y remédier, de même que pour réparer les dommages causés aux fabricants de l’Union.

La Présidence roumaine a coordonné les débats afin de consolider la position de l’Union européenne en ce qui concerne les sujets à l’ordre du jour, harmonisant les postions des États membres, le mandat étant guidé par les priorités assumées par la Présidence roumaine dans le domaine de la politique commerciale commune.

Related posts

Fiscalité: le Conseil revoit la liste de l’UE des pays et territoires non coopératifs

Iulian Anghel

Réunion informelle des ministres et secrétaires d’État aux Affaires européennes: réception par le Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba

Alexandru Stefan

Déclarations de la première ministre Viorica Dăncilă au Forum européen de l’industrie automobile 2019

Alexandru Stefan