17.5 C
Bucharest
30 mai 2020
Actualité Affaires économiques et financières

La réunion du Conseil « Compétitivité » (marché intérieur, industrie), du 27 mai 2019, Bruxelles

Aujourd’hui, le 27 mai 2019, a eu lieu à Bruxelles, la deuxième réunion du Conseil « Compétitivité » de l’UE, organisée sous l’égide de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE et coordonnée par le ministère de l’économie.

Les travaux du Conseil « Compétitivité » ont été présidés par Monsieur Nicolae Hurduc, ministre de la recherche et de l’innovation. Le ministère de l’économie a été représenté par Monsieur Ilie Călin Bodea, secrétaire d’État.

L’ordre du jour de la dernière réunion du Conseil « Compétitivité » organisée sous l’égide de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE a compris des sujets d’actualité sur l’agenda stratégique européen, à propos de l’industrie, du marché unique de l’UE, du tourisme, des dossiers législatifs adoptés dans le premier semestre de l’année 2019.

Le ministre de l’économie a proposé aux États membres d’adopter trois séries de conclusions dans des domaines importants pour l’économie européenne : les conclusions sur une stratégie de l’UE en matière de politique industrielle: une vision à l’horizon 2030 ; des conclusions sur « Un nouveau niveau d’ambition pour un marché unique compétitif » et des conclusions sur « La compétitivité du secteur du tourisme en tant que vecteur de croissance durable, de création d’emplois et de cohésion sociale dans l’UE ».

Les conclusions du Conseil sur l’industrie recommandent que la prochaine stratégie de politique industrielle fasse ressortir les opportunités de l’industrie européenne et réponde aux défis avec lesquels elle se confronte, qu’elle englobe tous les domaines pertinents de politique et que les objectifs et les indicateurs politiques soient précisés. La prochaine stratégie devrait également être accompagnée d’un plan spécifique qui comprenne des mesures concrètes, un calendrier de mise en œuvre et des mécanismes adéquats de suivi.

Les conclusions du Conseil dans le domaine du marché unique reflètent le fait qu’il faut porter une attention particulière aux défis de la numérisation et aux nouveaux modèles d’entreprises, à l’application des principes d’une meilleure règlementation, de même qu’à la nécessité de continuer l’élimination des barrières injustifiées du marché unique, la mise en œuvre du cadre de règlementation existent et la nécessité de mettre les citoyens et les entreprises sur le devant de la scène.

« La Présidence roumaine du Conseil de l’UE a accordé une large place au développement d’une stratégie globale à long terme dans le domaine de la politique industrielle de l’UE, avec une vision claire à l’horizon 2030 et une vision à long terme pour un marché unique plus efficace et plus compétitif. Les débats et les conclusions d’aujourd’hui représentent une contribution importante du Conseil « Compétitivité » de l’UE aux prochaines initiatives de la Commission européenne en ce qui concerne la politique industrielle et le marché unique », a déclaré Nicolae Hurduc, le ministre de la recherche et de l’innovation.

Le premier sujet sur l’agenda du Conseil « Compétitivité » de l’UE a traité le bilan du domaine de la compétitivité. Il a été question d’aspects tels les conséquences de la concurrence du marché pour la compétitivité de l’économie européenne, sur la base de l’analyse la plus récente de la Commission européenne. Les débats ont mis en avant le fait que les nouvelles technologies numériques stimulent la croissance de la productivité et de la compétitivité. Mais, dans certains cas, elles peuvent conduire à des situations inéquitables en terme de concurrence. Dans ces cas-là, des interventions rapides sont indispensables afin de rétablir l’environnement concurrentiel.

Le deuxième point à l’ordre du jour a consisté en un débat sur l’avenir de la stratégie européenne en matière de politique industrielle et du marché unique européen pour la prochaine décennie. Établir un agenda ambitieux de l’UE afin de relier la politique industrielle à la politique dans le domaine du marché unique sera un facteur essentiel pour la compétitivité de l’UE au niveau mondial. Un marché unique fort et fonctionnel offre les conditions-cadre adéquates pour que l’industrie de l’UE, surtout les petites et moyennes entreprises, puissent faire face aux défis actuels et futurs et profitent des opportunités générées.

Le troisième sujet sur l’ordre du jour a été le tourisme, un secteur très important pour l’économie de l’UE. Pour la première fois, après 5 ans, la Présidence roumaine du Conseil de l’UE a réussi à faire adopter des conclusions sur la compétitivité du secteur du tourisme en tant que vecteur de croissance durable, de création d’emplois et de cohésion sociale dans l’UE.

Lors du déjeuner ministériel, ont été abordés les sujets des marchés publics transfrontaliers et leur contribution à l’approfondissement du marché unique.

A la fin de la réunion, soulignant le progrès significatif obtenu par la Présidence roumaine lors du Conseil de l’UE, les ministres ont reçu une information relative aux dossiers législatifs pour lesquels a été obtenu un accord : la directive relative aux transformations, fusions et scissions transfrontières, la directive visant à moderniser les règles de l’UE en matière de protection des consommateurs, la directive relative aux actions représentatives dans le domaine de la protection des intérêts collectifs des consommateurs, le règlement sur la sécurité générale de véhicules à moteur.

En même temps, la Conseil « Compétitivité » de l’UE a été informé sur les résultats du Forum de l’industrie automobile qui a eu lieu à Craiova, en Roumanie, de même que sur l’activité dans le domaine d’une meilleure règlementation déroulée pendant ce semestre par la Présidence roumaine du Conseil de l’UE.

A la fin de la réunion, le ministre Nicolae Hurduc a passé symboliquement à la délégation finlandaise le relais de la Présidence du Conseil de l’UE.

Related posts

La Roumanie a repris la présidence de la formation « membres titulaires » du Comité de la politique commerciale

Iulian Anghel

Le Conseil confirme la date d’arrivée de cabines de camion plus sûres et plus aérodynamiques

Iulian Anghel

Endossement du programme du trio de présidences – la Roumanie, la Finlande et la Croatie – par le Conseil des affaires générales

Alexandru Stefan