14.3 C
Bucharest
14 octobre 2019
Actualité Affaires générales

Une nouvelle réunion du Conseil des affaires générales présidée par le Ministre délégué George Ciamba, en tant que président en exercice de ce format ministériel

Le Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, a présidé mardi, le 21 mai 2019, à Bruxelles, la réunion du Conseil des affaires générales, en tant que Présidence du Conseil de l’Union européenne.

Parmi les sujets importants sur l’ordre du jour de la réunion figuraient le Cadre financier pluriannuel 2021-2027, les discussions au niveau des ministres des affaires européennes des États membres de l’UE sur la dimension extérieure du budget de l’Union européenne, mettant l’accent sur le Fonds européen de développement et sur les instruments consacrés à l’appui de l’action de l’UE dans le cadre de la politique de voisinage. Cette discussion représente une continuation des débats thématiques que la Présidence roumaine du Conseil de l’UE a programmés dans le cadre des réunions du Conseil des affaires générales pendant ce semestre, afin de préparer les discussions des leaders européens de l’UE dans le cadre de la réunion du Conseil européen du 20-21 juin. La discussion sur la dimension extérieure du budget de l’UE a été le dernier débat thématique organisé par la Présidence roumaine du Conseil de l’UE, avant la présentation d’un document révisé, en tant que base pour les discussions des leaders du mois de juin.

L’échange a mis en évidence la convergence d’opinions au niveau des États membres sur l’importance d’une action extérieure renforcée de l’Union, reflétée aussi de façon adéquate dans le prochain Cadre financier pluriannuel 2021-2027. Toutefois, il y a encore des différences entre les visions des États membres concernant l’architecture des instruments d’action extérieure de l’Union, y compris concernant le Fonds européen de développement et l’instrument consacré aux objectifs de l’UE en matière de politique de voisinage.

En vertu de la pratique, les ministres chargés des affaires européennes ont eu un échange sur la préparation de la réunion du Conseil européen du 20-21 juin 2019. Sur l’ordre du jour de ce Conseil figurent les thèmes suivants : le prochain cycle institutionnel, le Cadre financier pluriannuel, le changement climatique, de même que des aspects sur le semestre européen, la désinformation et l’élargissement de l’UE.

En ce qui concerne le prochain cycle institutionnel de l’UE, le dialogue entre les ministres des affaires européennes a souligné la perspective de l’adoption du prochain Programme stratégique de l’UE lors de la réunion du Conseil européen du mois de juin 2019 et la nécessité d’arriver à un consensus dans le domaine de la direction des institutions de l’UE pour faciliter la transition entre les deux cycles institutionnels. Pour ce qui est du prochain budget de l’Union, les ministres chargés des affaires européennes ont insisté sur le soutien donné aux efforts de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE afin de préparer une version révisée du document de négociation qui sera abordé par les leaders en juin, en accord avec les décision prises par le Conseil européen du mois de décembre 2018.

Lors des discussions sur la préparation du prochain Conseil européen, l’intérêt des États membres pour le sujet de l’élargissement a été également montré, dans le contexte où la Commission européenne publiera encore une fois le paquet élargissement à la fin de ce mois et les conclusions du Conseil des affaires générales du mois de juin 2018 prévoyaient la nécessité de revenir sur ce sujet en juin 2019 dans le but de formuler une décision.

En ce qui concerne les aspects qui se retrouvent sur l’ordre du jour du Conseil des affaires générales, le Ministre délégué aux Affaires européennes a passé en revue les résultats de la Conférence sur le semestre européen ; qui a eu lieu à Bucarest le 4 avril 2019.

La Commission européenne a également fait une présentation de la communication intitulée « Poursuivre le renforcement de l’État de droit au sein de l’Union – État des lieux et prochaines étapes envisageables ». Dans ce contexte, le représentant de la Commission européenne a mentionné qu’il a l’intention de présenter une nouvelle communication sur les résultats du processus de consultation publique à ce sujet pendant le mois de juin. En ce qui concerne le contenu de la communication, on a mentionné le fait que celle-ci dresse une liste des mesures prévues par les traités, censées refléter dûment les principes de l’État de droit dans les initiatives au niveau de l’UE, démarrant à la fois un processus de réflexion sur la création d’un cadre uniforme d’action pour tous les États membres.

La Présidence roumaine du Conseil de l’UE a présenté les conclusions de la réunion ministérielle de Paris, du 3 mai 2019, co-présidée par la France sur le patrimoine culturel européen. Dans ce contexte, le Ministre délégué a mis en évidence l’importance des échanges eus dans le cadre de l’événement de Paris sur les instruments et les moyens de consolidation de la coopération et de l’échange de bonnes pratiques entre les États membres dans la gestion des situations de crise, comme dans le cas de l’incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris.

Related posts

L’UE renforce les règles relatives à la commercialisation et à l’utilisation des précurseurs d’explosifs

Iulian Anghel

Conseil des affaires générales

Iulian Anghel

Financement des politiques en matière de migration, de gestion des frontières et de sécurité: le Conseil arrête sa position

Iulian Anghel