0.4 C
Bucharest
26 janvier 2020
Actualité Environnement

La réunion informelle des ministres de l’environnement des États membres de l’UE. Les principaux sujets à l’agenda : le changement climatique, la biodiversité et la gestion des eaux

Les 20 et 21 mai 2019 a eu lieu la réunion informelle des ministres de l’environnement des États membres de l’Union européenne. L’événement, organisé sous l’égide de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE, s’est déroulé au Palais du Parlement de Bucarest et a été accueilli et co-présidé par le vice premier-ministre et ministre de l’environnement, Grațiela Leocadia Gavrilescu, et le ministre des eaux et des forêts, Ioan Deneș.

A cette réunion informelle ont participé les ministres de l’environnement des États membres, des États EFTA et des États candidats à l’adhésion à l’UE, le commissaire européen chargé de l’action pour le climat et de l’énergie, Miguel Arias Cañete, le commissaire européen pour l’environnement, les affaires maritimes et la pêche, Karmenu Vella, des représentants du secrétariat général du Conseil, le directeur exécutif de l’Agence européenne pour l’environnement et le secrétaire général du Bureau européen pour l’environnement.

L’ordre du jour du Conseil « Environnement » a débuté avec une session de travail dédiée aux changements climatiques – solutions innovatrices et le rôle des citoyens pour un avenir à des émissions réduites. Les mesures que seront prises au niveau européen et international pour l’établissement du cadre requis pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre ont été débattues lors de cette session.

La lutte contre le changement climatique demande des efforts financiers importants. Ainsi, les priorités s’attachent à la réduction de la consommation énergétique et de l’utilisation de certains produis à forte empreinte carbone. De manière indirecte, les choix des citoyens sont importants pour le développement d’une économie circulaire et de nouveaux modèles d’affaires à même de générer des= nouveaux emplois et de la croissance économique.

« Je suis persuadée que ces débats esquisseront de nouvelles lignes d’action au niveau du Conseil de l’Union européenne et renforcent la position européenne et internationale de la Roumanie. J’ai discuté avec mes homologues des mesures qui seront prises sur le plan européen et national pour encourager la transformation de notre style de vie et la création du cadre nécessaire pour la transition vers une société climatiquement neutre. Ma priorité, à titre de ministre de l’environnement, mais aussi comme citoyen européen, est la réduction des émissions de gaz à effet de serre », a déclaré la vice première-ministre et ministre de l’environnement, Grațiela Gavrilescu.

La deuxième session a abordé le thème de la biodiversité – « Les résultats IPBES concernant l’Evaluation mondiale de la biodiversité et des services écosystémiques : conséquences pour le cadre mondial et de l’Union européenne pour la biodiversité post 2020 ». Les ministres ont salué l’approche globale et son caractère participatif, qui est particulièrement important pour la réussite des actions de conservation de la biodiversité et de limitation des pertes de biodiversité.

Les discussions ont évolué vers l’importance de l’intégration des objectifs de la biodiversité dans les politiques et stratégies sectorielles pertinentes. Les informations comprises dans les évaluations de la biodiversité et des services écosystémiques sont destinées à contribuer au renforcement du cadre mondial pour la biodiversité post 2020 et à l’accomplissements des engagements pris dans la Vision d’UE en matière de biodiversité à l’horizon 2050. Par ailleurs, il a été souligné le besoin de transposer les recommandations du rapport en actions visant la conservation et l’utilisation durable de la biodiversité.

Le dernier jour de la réunion informelle du Conseil « Environnement » s’est axé sur le thème de la gestion des eaux – le contrôle de la pollution des eaux par les matières plastiques/les microplastiques depuis les rivières vers les mers.

« Cela a été un véritable honneur de co-présider la réunion informelle du Conseil « Environnement » et d’aborder aux côtés de mes collègues des sujets extrêmement importants pour les citoyens et sans doute pour l’avenir de nous tous ! », a fini par dire la vice première-ministre et ministre de l’environnement, Grațiela Gavrilescu.

Related posts

Le Conseil des affaires générales, présidé par le Ministre délégué George Ciamba, a tenu un nouveau débat consacré au Cadre financier pluriannuel 2021-2027 et a préparé la réunion du Conseil européen de printemps

Iulian Anghel

Participation de la secrétaire d’État Melania-Gabriela Ciot à l’événement « L’Europe de la convergence : croissance, compétitivité, connectivité » organisé par l’Institut européen de Roumanie

Alexandru Stefan

La réunion des responsables du Réseau européen des administrations publiques – EUPAN

Alexandru Stefan