7.1 C
Bucharest
29 janvier 2020
Actualité Affaires économiques et financières Affaires étrangères Commerce international

Le ministre Ştefan-Radu Oprea a présidé la 51ème réunion du Conseil de l’Espace économique européen (Bruxelles, le 20 mai 2019)

La 51ème réunion du Conseil de l’Espace économique européen (SEE) a eu lieu à Bruxelles le 20 mai 2019. L’Union européenne a été représentée par la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne, la réunion étant présidée par le ministre pour le milieu des affaires, le commerce et l’entrepreneuriat, Ștefan-Radu Oprea (photo, à droite). Les États membre de l’EEE de l’Association européenne de libre-échange (AELE) (Norvège, Islande, Lichtenstein) ont été représentés par les ministres des affaires étrangères. Des représentants de la Commission européenne et du Service européen d’action externe y ont participé également.

La première partie de la réunion a consisté en un dialogue politique, avec des échanges informels entre les parties sur des thèmes de politique externe et commerciale d’intérêt commun. Les discussions se sont poursuivies en plénière, qui a adopté les documents statutaires du Conseil EEE. Par ailleurs, il y a eu un débat d’orientation au sujet des changements climatiques, avec une attention particulière portée aux stratégies long terme, à l’horizon 2050, et sur l’application de l’Accord de Paris.

« L’accord sur l’EEE est un élément essentiel pour le bon fonctionnement et l’homogénéité de l’Espace économique européen et pour l’intégrité du marché intérieur. Nous souhaitons que les mécanismes financiers de l’EEE et de la Norvège soient mis en œuvre au plus vite. La Roumanie est le deuxième bénéficiaire en terme de valeur et le premier signataire des mémorandums d’accord pour la période 2014-2021, avec un total de 500 millions d’euros. Nous célébrons cette année 25 ans depuis l’entrée en vigueur de cet accord, ce qui prouve son caractère souple et stable et la qualité de ses institutions. », a souligné le ministre Ştefan-Radu Oprea dans ses propos.

En marge du Conseil EEE, les États EEE AELE ont organisé un séminaire anniversaire pour marquer les 25 ans, au 1er janvier 2019, depuis l’entrée en vigueur de l’Accord sur l’EEE. L’événement a accueilli une table ronde à laquelle ont participé le représentant de l’Union européenne, le ministre Ștefan-Radu Oprea, et les ministres des affaires étrangères de la Norvège, de l’Islande et du Liechtenstein. La discussion a tourné autour de l’impact positif – par rapport au fonctionnement du marché intérieur, de la coopération multilatérale et de la promotion des valeurs européennes communes – que l’Accord sur l’EEE a eu dans les 31 États signataires.

Contexte:

L’accord sur l’Espace économique européen (EEE) est entré en vigueur le 1er janvier 1994, regroupant les États membres de l’UE et les trois États EEE AELE – Islande, Liechtenstein, Norvège – dans un marché unique dénommé « marché intérieur ». L’accord sur l’EEE garantit des droits et obligations égales au sein du marché intérieur pour les personnes physiques et les entreprises du EEE. Par ailleurs, il prévoit l’intégration du droit de l’Union régissant les quatre libertés – de circulation des marchandises, services, personnes et capitaux – dans tous les 31 États de l’EEE. Le Conseil de l’EEE se réunit chaque semestre à Bruxelles, au niveau ministériel, avec la participation des trois États EEE AELE. Le Conseil EEE établit les orientations générales de la coopération au sein de l’EEE et assure son impulsion politique.

Related posts

Dans le domaine numérique, la présidence roumaine obtient un consensus sur les centres de cybersécurité – l’Union Européenne crée un réseau d’expertise en matière de cybersécurité

Iulian Anghel

Point de presse commun – Le Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, et le premier vice-président de la Commission européene, Frans Timmermans

Alexandru Stefan

Le deuxième jour de la participation du Ministre des Affaires européennes George Ciamba à la 14ème édition du Forum Globsec de Bratislava

Iulian Anghel