12 C
Bucharest
23 février 2020
Actualité Environnement

Réunion informelle des ministres de l’environnement

Dans le cadre de l’exercice de Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne, une réunion informelle des ministres de l’environnement des États membres de l’Union européenne aura lieu entre le 20 et le 21 mai 2019, (le Conseil informel de l’environnement).

L’événement sera organisé à Bucarest, au Palais du Parlement et sera accueilli et coprésidé par le vice-Premier ministre, le ministre de l’environnement, Grațiela Leocadia Gavrilescu, aux côtés du ministre des eaux et forêts, Ioan Deneș (photo).

D’autres ministres de l’environnement des États membres de l’UE, des États de l’AELE et des États candidats à l’adhésion à l’UE, le commissaire européen chargé de l’action pour le climat et l’énergie, Miguel Arias Cañete, le commissaire européen à l’environnement, aux affaires maritimes et à la pêche – Karmenu Vella, des représentants du Secrétariat Général du Conseil, le directeur exécutif de l’Agence européenne pour l’environnement et le Secrétaire Général du Bureau européen de l’environnement seront présents à la réunion informelle.

Lundi, le 20 mai 2019, lors de la première session du Conseil informel de l’environnement, il y aura un débat concernant le changement climatique – des solutions innovantes et le rôle des citoyens pour assurer un avenir avec des émissions de dioxyde de carbone diminuées : comment saisir les opportunités par rapport au style de vie, économie circulaire, planification spatiale, etc.

Dans la deuxième session de travail, c’est la biodiversité qui fera l’objet des débats – « Les résultats de l’IPBES sur l’évaluation globale de la biodiversité et les services écosystémiques : implications à l’échelle globale et de l’Union européenne pour la biodiversité après 2020 ».

Mardi, le 21 mai 2019, aura lieu la troisième session de travail de la réunion sur la thématique de la gestion des ressources d’eau – le contrôle de la pollution de l’eau avec des plastiques/microplastiques des rivières vers les mers.

Agenda de la réunion informelle des ministres de l’environnement :

Changement climatique

La première session de travail du Conseil informel de l’environnement, qui aura lieu le 20 mai 2019, est dédiée au domaine du changement climatique. Les débats auront comme thématique les solutions innovantes et le rôle du citoyen pour assurer un avenir avec des émissions de dioxyde de carbone réduites : comment saisir les opportunités par rapport au style de vie, économie circulaire, planification spatiale. L’action des citoyens doit être reconnue et intégrée dans une économie neutre du point de vue climatique. L’utilisation de toute option disponible, y compris les solutions auxiliaires, peut diversifier les modalités de réduction des émissions de dioxyde de carbone.

Les citoyens européens sont invités à participer activement au processus et à s’impliquer dans la mise en œuvre de la décarbonisation à long terme. Cela implique informer les citoyens concernant l’impact de leurs actions afin de conduire à un comportement plus adapté au changement climatique et à un renforcement du sentiment de responsabilité individuelle. Les options des consommateurs, par exemple, concernant la mobilité, les logements et la consommation alimentaire, qui réduisent la consommation d’énergie ou l’utilisation des certains produits et services à grandes émissions de carbone, peut contribuer directement à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Une société neutre du point de vue du changement climatique devrait bénéficier de plus de circularité. Nous devons nous assurer que ces changements vont dépasser les activités de recyclage et qu’il y aura une approche systémique authentique.

Biodiversité

La deuxième session de travail du Conseil informel de l’environnement sera consacrée à la biodiversité. Les débats commenceront avec les résultats de l’évaluation globale de la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) : implications pour l’UE et le cadre global sur la biodiversité après 2020, suivi des principaux messages du Résumé pour les décideurs (SPM) de l’Évaluation globale des services sur la biodiversité et écosystémiques. SPM propose des objectifs et directions de gouvernement pour la durabilité, de même que des actions possibles et des moyens d’atteindre ces objectifs.

La présentation des aspects précités sera suivie par une présentation de la connexion entre les rapports IPBES, le cadre global sur la biodiversité après 2020 et le cadre stratégique à l’horizon 2030 de l’IPBES. Ceci se propose d’avancer la réalisation de l’objectif général de l’IPBES de consolider l’interface science-politique sur la biodiversité et les services écosystémiques pour la conservation et l’utilisation durable de la biodiversité, pour le bien-être humain à long terme et pour le développement durable.

La gestion des ressources d’eau

Pendant la deuxième journée de réunions informelles pour l’environnement, aura lieu la IIIème session de travail sur la gestion des ressources d’eau et le contrôle de la pollution de l’eau avec des plastiques/microplastiques des rivières vers les mers. Les effets des plastiques et microplastiques sur les écosystèmes aquatiques sont générés par la persistance, la détérioration, l’accumulation et la toxicité potentielle. Les plastiques et les microplastiques sont identifiés dans l’eau, sur les fonds marins, dans les habitats situés en eau profonde et dans le biote. En ce qui concerne les eaux de surface, quelques études ont été menées sur des grandes rivières et lacs. L’avenir de ces produits est analysé notamment dans les écosystèmes marins par rapport à l’impact négatif de ces substances sur le biote.

Les expériences de laboratoire ont prouvé l’ingestion et la bioaccumulation des substances par les vertébrés et invertébrés aquatiques (poissons, mammifères), ainsi que par les organismes d’eau douce. Pour lutter contre les problèmes liés à la production, la commercialisation, l’utilisation et le recyclage du plastique, il est nécessaire de repenser et améliorer le fonctionnement de ce réseau, ce qui implique une meilleure coopération entre tous les acteurs concernés : producteurs, recycleurs, commerçants, consommateurs et décideurs.

Informations pratiques :

ACCRÉDITATION

L’accréditation des journalistes se fait au Palais du Parlement, entrée S2, entre 07h30 et 17h00, selon la procédure de late accreditation.

Pour obtenir les badges d’accréditation pour cet événement, les journalistes devront présenter la carte d’identité ou le passeport, ainsi que la lettre de demande d’accréditation de l’institution média qu’ils représentent.

L’accréditation pour l’accès à l’événement se fait uniquement en présence du demandeur.

CENTRE DE PRESSE

Horaire de fonctionnement : 7h30 – 20h00

Adresse : strada Izvor, no. 2-4, Secteur 5, entrée S2

Les journalistes peuvent accéder au centre de presse durant la Réunion informelle, situé au Palais du Parlement de Bucarest, Salle Iuliu Maniu, Niveau P.

Plusieurs informations utiles pour les journalistes sont accessibles dans le GUIDE MÉDIA : https://www.romania2019.eu/wp-content/uploads/2017/11/media-guide_en-1.pdf

PROGRAMME MÉDIA PRÉLIMINAIRE :

Lundi, le 20 mai 2019

Lieu : Palais du Parlement

08h30 – 09h15 Doorstep (intérieur du bâtiment, entrée C1)

08h45 – 09h15 Handshake – (entrée C1, en face de la Salle Brătianu)

09h15 – 09h30 Tour de table (Salle Brătianu)

13h00 – 13h15 Photographie de famille (en face de la Salle Cuza)

15h00–15h30 Conférence de presse avec la participation du vice-Premier ministre, ministre de l’Environnement, Grațiela Leocadia Gavrilescu et du commissaire européen chargé de l’action pour le climat et l’énergie, Miguel Arias Cañete (Salle Nicolae Iorga)

Mardi, le 21 mai 2019

Lieu : Palais du Parlement

08h30 – 09h15 Doorstep (intérieur du bâtiment, entrée C1)

08h45 – 09h15 Handshake (entrée C1, en face de la Salle Brătianu)

09h15 – 09h30 Tour de table (Salle Brătianu)

11h00 – 11h15 Photographie de famille (en face de la Salle Cuza)

11h15–12h00 Conférence de presse avec la participation du vice-Premier ministre, ministre de l’Environnement, Grațiela Leocadia Gavrilescu, du ministre des Eaux et Forêts, Ioan Deneș et du commissaire européen à l’environnement, aux affaires maritimes et à la pêche, Karmenu Vella (Salle Nicolae Iorga)

Related posts

La présidence du Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, de la réunion du Conseil des affaires générales (art. 50)

Iulian Anghel

L’accès des jeunes à la culture et l’appui à la créativité – priorités importantes de la présidence roumaine du Conseil de l’UE

Iulian Anghel

La cérémonie de début de la Présidence roumaine au Conseil de l’Union Européenne – Bucarest

Alexandru Stefan