32.4 C
Bucharest
22 août 2019
Actualité Démarches politiques générales

Réunion informelle des chefs d’État ou de gouvernement, Sibiu, 9/5/2019

Principaux points de l’ordre du jour

Le Conseil européen informel réunira les chefs d’État ou de gouvernement de l’UE à Sibiu, en Roumanie, le 9 mai 2019.

L’hôte de ce sommet sera Klaus Iohannis, président de la Roumanie, pays qui exerce actuellement la présidence du Conseil. Le président du Conseil européen, Donald Tusk, présidera la réunion. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le président du Parlement européen, Antonio Tajani, seront également présents.

Les dirigeants de l’UE débattront du prochain programme stratégique de l’UE pour la période 2019-2024. Ils procèderont à un échange de vues sur les défis et les priorités de l’UE pour les années à venir.

Le programme actuel a été approuvé en juin 2014 par le Conseil européen. Il s’articule autour de cinq domaines prioritaires.

  • L’emploi, la croissance et la compétitivité
  • Les moyens d’action à donner aux citoyens et la protection de ces derniers
  • Les politiques en matière d’énergie et de climat
  • La liberté, la sécurité et la justice
  • L’UE en tant qu’acteur mondial de premier plan

Programme

09/05/2019

11:45

Arrivées

12:30

Réunion plénière des chefs d’État ou de gouvernement

13:15

Photo de famille

13:30

Déjeuner de travail

18:00

Conférence de presse de Donald Tusk, président du Conseil européen, Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, et Klaus Werner Iohannis, président de la Roumanie

Related posts

Commerce électronique: le Conseil adopte un mandat supplémentaire pour les négociations à l’OMC

Iulian Anghel

Les entretiens bilatéraux du Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, avec Emilia Kraleva, Vice-ministre des Affaires étrangères de la République de Bulgarie et avec Denitsa Zheleva, Conseillère pour la Politique étrangère du Premier-ministre de la Bulgarie

Alexandru Stefan

Conférence de presse conjointe du Commissaire européen pour le marché unique numérique, Andrus Ansip, et du ministre roumain des Communications et de l’information, Alexandru Petrescu

Iulian Anghel