15.5 C
Bucharest
19 octobre 2021
Actualité Culture

La Roumanie facilite la création d’un mécanisme européen d’expertise pour consolider la protection du patrimoine culturel

Le ministre de la Culture et de l’Identité Nationale, Valer-Daniel Breaz, a présidé avec son homologue français, Franck Riester, la séance informelle des ministres de la culture et des affaires européennes des États membres de l’UE, avec la thématique « Patrimoine européen », déroulée à Paris, le 3 mai 2019.  Cette réunion informelle a eu le rôle de continuer les discussions commencées dans le cadre de la Présidence roumaine concernant la conservation du patrimoine européen, afin d’identifier des solutions efficaces pour la sauvegarde des monuments historiques en péril.

Dans le cadre de la séance informelle, deux thématiques centrales ont été discutées : créer un réseau d’experts qui puissent consolider la protection du patrimoine culturel européen et offrir de nouvelles opportunités pour les jeunes européens, par leur participation à des projets qui promeuvent le patrimoine culturel.

Le ministre Valer-Daniel Breaz a déclaré : « Pendant la durée de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE, l’essai que nous traversons tous, à la suite de l’incendie de Notre-Dame nous montrent que nos démarches conjuguées sont de nouveau importantes pour sauvegarder le patrimoine en péril. Le partage des ressources disponibles dans chaque État membre, par la création d’un réseau, pourrait consolider la capacité de réaction dans des situations d’urgence et l’expertise actuelle en matière de restauration et conservation ».

À son tour, le ministre français Franck Riester a précisé : « L’incendie de Notre-Dame nous a rappelé que le patrimoine unit les européens. Aujourd’hui, l’Europe de la culture a parlé d’une seule voix ».

Les ministres ont agréé une Déclaration qui propose l’institution d’un mécanisme européen de sauvegarde du patrimoine en péril, par la consolidation des échanges de bonnes pratiques ou la facilitation de l’accès à l’expertise spécialisée, nécessaire pour répondre à des situations d’urgence, lorsqu’un État membre en a besoin.

 

Related posts

Endossement du programme du trio de présidences – la Roumanie, la Finlande et la Croatie – par le Conseil des affaires générales

Alexandru Stefan

Solutions pour une Europe 2050 sans émissions de carbone : la contribution des technologies avec des émissions réduites de carbone

Iulian Anghel

Réunion du Gouvernement de la Roumanie et du Collège des commissaires européens

Adrian Epure