4.4 C
Bucharest
8 décembre 2019
Actualité Affaires générales

Les entretiens du Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, avec son homologue française, Amélie de Montchalin, et avec le Conseiller diplomatique du Président de la République française, Philippe Étienne

Dans la deuxième partie de la visite officielle à Paris, le Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, a eu des consultations avec Amélie de Montchalin, Secrétaire d’État chargée des Affaires européennes et avec Philippe Étienne, le Conseiller diplomatique du Président français, Emmanuel Macron.

Dans le cadre de l’entretien avec Philippe Étienne, le Conseiller diplomatique du Président Emmanuel Macron, concernant l’avenir de l’Europe, les deux responsables ont mis en évidence la convergence des orientations et des visions de la Roumanie et de la France sur l’importance d’une Union plus forte, plus efficace et démocratique, plus proche de ses citoyens. Dans ce contexte, le responsable roumain a souligné le fait que le Sommet des chefs d’État ou de gouvernement de l’Union européenne, qui aura lieu le 9 mai à Sibiu, représente un moment important pour l’avenir de l’Europe.

En même temps, le responsable roumain a abordé avec la partie française les suivants pas à suivre dans le domaine de la politique d’élargissement de l’UE, vu qu’à la fin du mois de mai de cette année la Commission européenne publiera une nouvelle Communication sur le paquet élargissement. Il a demandé l’appui de la partie française dans la préparation des décisions politiques qui impliquent tous les partenaires du processus d’élargissement et dans l’adoption des Conclusions du Conseil, en cohérence avec les décisions prises lors de la réunion du Conseil des affaires générales du 26 juin 2018.

Les discussions avec son homologue française, Amélie de Montchalin, ont porté sur les progrès par étapes du mandat de la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne, caractérisé par une complexité particulière à cause de la clôture du cycle législatif et institutionnel de l’UE, le contexte pré-électoral européen et le processus de Brexit.

L’interlocutrice française a salué les efforts de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE de faire avancer l’agenda européen, concrétisés par une série de résultats importants pour l’Union.

Le responsable roumain a souligné ainsi la clôture des négociations sur l’élargissement du mandat de l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes, l’adoption du règlement établissant une Autorité européenne du travail, de même que la conclusion d’un accord conjoint avec le Parlement européen sur le Fonds européen de défense.

Le Ministre délégué aux Affaires européennes a réitéré l’importance du maintien de l’unité européenne, surtout dans le contexte du Brexit, avec une implication constructive et transparente dans le processus de tous les États membres. Dans ce contexte, on a rappelé les efforts de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE pour assurer une coordination étroite et un dialogue structuré avec l’Eurogroupe.

Les parties ont aussi souligné la nécessité de la consolidation de la sécurité interne de l’Union européenne et l’identification d’une solution optimale, viable pour la gestion du phénomène de la migration.

On a également mis en évidence l’importance de continuer la mise en œuvre des mesures censées renforcer le fonctionnement du marché intérieur, sans barrières et restrictions, garantissant un traitement juste et non discriminatoire de tous les citoyens européens. La nécessité de continuer à donner de l’attention à la dimension sociale du marché intérieur a été aussi évoquée.

La rencontre a constitué une occasion pour préparer une réunion qui aura lieu le 3 mai, à Paris, avec les responsables pour les affaires européennes et pour la culture. La réunion a eu lieu dans le contexte de l’incendie de Notre Dame et se propose de lancer une réflexion sur la création d’un dispositif de coopération entre les États membres de l’UE pour protéger le patrimoine culturel, en tant que partie intégrante de l’identité européenne.

Related posts

Corps européen de garde-frontières et de garde-côtes: le Conseil confirme l’accord sur un mandat renforcé

Alexandru Stefan

La Présidence roumaine du Conseil de l’UE fait des progrès importants pour parvenir à un accord des États membres dans le Conseil de l’UE sur la politique de cohésion

Iulian Anghel

La deuxième journée de la participation du Ministre délégué aux Affaires européennes à la session plénière du Parlement européen de Strasbourg

Alexandru Stefan