18.3 C
Bucharest
20 juillet 2019
Actualité Politique de cohésion

La ministre Rovana Plumb a été l’hôte de la réunion informelle des ministres chargés de la gestion des fonds de l’UE dans l’UE dans le cadre d’un dialogue sur les priorités d’investissement pour post 2020

Du 11 au 12 avril 2019, la réunion informelle des ministres responsables de la Politique de Cohésion, sous la Présidence roumaine du Conseil de l’Union Européenne, s’est tenue à Bucarest.
Réunion, présidée par la ministre roumaine des Fonds Européens, Mme Rovana Plumb a été l’occasion de discuter de l’avenir de la politique de cohésion, ce qui contribue grandement à la consolidation du projet européen.
Nous rappelons que la proposition de budget de la Commission Européenne pour la Politique de Cohésion pour la période après 2020, est de 373 milliards d’euros, un tiers du budget total de l’UE. Le document prévoit plus de 80 mesures concrètes visant à simplifier les procédures et à mieux utiliser les investissements, en particulier dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la recherche et de l’innovation, mais également à soutenir les régions qui ont davantage besoin de développement afin de combler les lacunes existant au niveau européen.
« La réunion que j’ai présidée aujourd’hui est extrêmement importante parce que cela reflète notre volonté si celle de nos collègues ministers, de parvenir à un accord sur le cadre législatif d’ici la fin de l’année. Notre objectif commun est de donner aux citoyens européens, dès le premier jour du prochain exercice financier, l’occasion de bénéficier de l’argent européen en parfaite adéquation avec leurs besoins. N’oublions pas que l’argent européen contribue de manière décisive au projet européen et à l’amélioration de la vie de chaque citoyen. Partant de ce principe, la Présidence roumaine du Conseil de l’UE a réussi, dès le début de son mandat, à faire respecter une position commune des États membres sur le cadre législatif pour la mise en œuvre des fonds européens, afin de soutenir l’avancement des négociations le futur budget de l’Union. Pratiquement, à la fin du mandat de la Roumanie, nous proposons d’adopter la position des 28 États Membres au Conseil des ministres de Luxembourg. La formalisation de cette décision est nécessaire pour poursuivre les négociations avec le futur Parlement Européen. Les résultats que nous avons obtenus seront exploités par la future présidence finlandaise afin d’obtenir dans les meilleurs délais un accord sur l’avenir du Parlement Européen », a déclaré la ministre des Fonds Européens, Rovana Plumb.
À son tour, la commissaire européenne à la Politique Régionale, Mme Corina Cretu a déclaré que « la politique de cohésion est une réponse éloquente à la manière dont la Commission Européenne soutient cette politique d’investissement pour la solidarité, une valeur au cœur des préoccupations de l’Union Européenne. Nous voulons tous faire avancer le projet européen et je pense que tout le monde veut que la Politique de Cohésion joue un rôle important dans cette entreprise. »
Des représentants du Comité des Régions, du Comité Économique et Social Européen, de la Conférence des Régions Périphériques et Maritimes, de la Banque Européenne d’Investissement, de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement et du Secrétariat Général du Conseil de l’Union Européenne ont également assisté à la réunion du Palais du Parlement.
Ordre du jour:
 • La gouvernance des fonds européens, en particulier le lien avec le semestre européen et la gouvernance économique dans la perspective de la mise en œuvre;
 • Concentration thématique, part des fonds de la politique de cohésion, taux de cofinancement et nécessité de flexibilité pour couvrir les besoins à long terme et réduire les écarts de développement entre les États membres et les régions;
 • Identifier l’équilibre entre l’approche ascendante de la politique de cohésion et les besoins à long terme et les recommandations descendantes du semestre européen, en mettant l’accent sur les réformes structurelles et la gouvernance économique pour obtenir un impact socio-économique. tangibles après l’utilisation des fonds européens.
Les lignes directrices fournies par les dirigeants européens à Bucarest pendant deux jours ont un impact direct sur la programmation des fonds européens. Le débat ne visait pas à empêcher l’issue des négociations du CFP, mais à mettre en évidence l’impact des choix des dirigeants politiques sur la mise en œuvre et les résultats de la politique de cohésion, sans toute fois affecter le budget de l’Union.
Le débat a eu lieu avant le Sommet du Sibiu du 9 mai 2019, un moment important dans la conception d’une Europe plus forte, plus unie, plus cohérente et démocratique. Le rapport final du Livre blanc sur l’avenir de l’Europe, adopté par la Commission Européenne le 1er mars 2017, sera présenté lors du Sommet.
Le 30 janvier, la Commission a présenté un document de réflexion sur une Europe plus durable d’ici 2030, qui encourage le débat sur la manière de poursuivre les objectifs de développement durable dans l’UE.
La cohésion économique, sociale et territoriale de l’Union est la base d’un développement équilibré et durable. Elle renforce l’Union Européenne face aux crises mondiales, soutient la compétitivité économique, la justice sociale et promeut une meilleure qualité de vie des citoyens européens.
La Présidence roumaine au Conseil de l’Union Européenne a pour devise « La cohésion, une valeur européenne commune » et insiste sur l’unité entre les États Membres de l’UE et sur l’importance de la réduction des disparités économiques, sociales et territoriales au niveau de l’Union.

Related posts

Les priorités de la Présidence roumaine du Conseil de l’Union Européenne dans le domaine des relations extérieures présentées par le ministre Teodor Melescanu

Iulian Anghel

Le Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, a participé au dernier événement de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE sous sa dimension parlementaire

Alexandru Stefan

Conseil « Affaires économiques et financières » – principaux résultats

Alexandru Stefan