10.6 C
Bucharest
2 avril 2020
Actualité Affaires générales

Le Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, a présidé une nouvelle réunion du Conseil des affaires générales, organisée pendant la Présidence roumaine du Conseil de l’UE – Luxembourg

Le Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, a présidé mardi, le 9 avril 2019, à Luxembourg, une nouvelle réunion du Conseil des affaires générales, organisée pendant la Présidence roumaine du Conseil de l’UE. Sur l’agenda de la réunion figurait un débat thématique sur le Cadre financier pluriannuel 2021-2027, l’adoption des conclusions du Conseil sur l’Agenda 2030 pour le développement durable, un état d’avancement des valeurs de l’UE en Hongrie et l’État de droit en Pologne, de même qu’un débat sur les prochaines élections européennes.

Le débat thématique sur le Cadre financier pluriannuel 2021-2027 a visé la politique de cohésion et la Politique agricole commune, deux des piliers du prochain budget de l’UE. Il y a eu un échange important d’opinions, étant analysées les modalités dont le prochain budget européen peut continuer à financer les deux politiques, de manière que celles-ci permettent à la fois de stimuler une convergence accrue dans l’ensemble de l’Union, de moderniser ces politiques et de donner des réponses adéquates aux nouveaux défis. Profitant de l’occasion, la Présidence roumaine du Conseil de l’UE a présenté les progrès dans les négociations sur les propositions sectorielles relatives au prochain budget pluriannuel de l’Union.

« Nous avons présenté aujourd’hui les résultats obtenus par la Présidence roumaine du Conseil de l’UE dans les négociations sur les programmes sectoriels du Cadre financier pluriannuel. De cette façon, le Conseil de l’UE et le Parlement européen partagent à présent une vision commune sur dix programmes extrêmement pertinents dans le contexte du prochain exercice financier », a montré le ministre des Affaires européennes, George Ciamba.

La Présidence roumaine a obtenu un accord qui permet l’avancement des programmes sectoriels comme : le Fonds européen de défense, le programme Fiscalis, le programme InvestEU, le programme pour une Europe numérique 2021-2027, le mécanisme pour l’interconnexion en Europe, le programme spatial, le programme « Justice », le programme « Droits et valeurs », le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche, le programme LIFE.

Les ministres chargés des Affaires européennes ont adopté des Conclusions sur le développement durable, comme réponse au document de réflexion « Vers une Europe durable à l’horizon 2030 », publié par la Commission européenne en janvier 2019. Les ministres ont également passé en revue l’état d’avancement des procédures prévues par l’article 7 paragraphe 1 sur l’État de droit en Pologne et sur les valeurs de l’UE en Hongrie.

L’agenda du Conseil a prévu aussi un échange d’opinions sur les élections européennes, continuant ainsi les débats antérieurs sur ce sujets et les conclusions du Conseil adoptées lors de la réunion du CAG du 19 février. Les discussions ont visé l’état des préparatifs des élections pour le Parlement européen dans chaque État membre de l’UE, y compris par rapport aux sujets qui font l’objet des débats dans ce contexte.

« Les prochaines élections européennes auront un impact important sur la future architecture institutionnelle de l’UE et, implicitement, sur la manière dont nous allons définir les politiques européennes dans les années à venir. C’est pourquoi, la Présidence roumaine du Conseil de l’UE considère qu’il faut mieux comprendre les défis actuels dans le contexte des élections européennes, en prenant simultanément des mesures adéquates qui puissent réduire les risques associés aux campagnes de désinformation et aux tentatives de manipulation de l’électorat », a mentionné le responsable roumain.

Le Conseil a, en outre, adopté sans débat toute une série d’actes législatifs affectant les activités des domaines tels que le marché intérieur et l’industrie, l’agriculture, le transport, l’emploi, la politique économique et sociale. Un exemple en est la Directive sur les pratiques commerciales déloyales au sein de la chaîne d’approvisionnement agricole et alimentaire. L’acte adopté se propose d’empêcher l’exploitation des petits agriculteurs par les grands opérateurs du commerce de détail.

La liste complète des actes législatifs adoptés peut être consultée ici :

https://www.consilium.europa.eu/ro/press/press-releases/2019/04/09/legislative-acts-adopted-by-the-general-affairs-council/

En marge de la participation à la réunion du Conseil des affaires générales, le ministre des Affaires européennes a signé, en tant que représentant de la Présidence du Conseil de l’UE, une série d’actes législatifs adoptés au niveau de l’UE.

Related posts

Conseil des affaires générales, principaux résultats

Alexandru Stefan

Des pneumatiques plus propres, plus sûrs et plus silencieux: les étiquettes seront plus visibles pour les consommateurs

Iulian Anghel

La présidence roumaine du Conseil de l’UE a commencé les négociations avec le Parlement européen pour assurer les meilleures prémisses pour l’utilisation des futurs fonds européens, prévus par la politique de cohésion

Iulian Anghel