32.4 C
Bucharest
22 août 2019
Actualité Affaires étrangères Affaires générales

Le Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, a fermé les travaux de la Conférence interparlementaire sur l’avenir de l’Union européenne

Le Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, a eu aujourd’hui, le 2 avril 2019, une intervention, clôturant les travaux de la Conférence interparlementaire sur l’avenir de l’Union européenne, organisée par la Commission spéciale commune pour la coordination des activités parlementaires nécessaires à la préparation de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE, partie intégrante des événements inclus dans la dimension parlementaire de la Présidence.

Dans son intervention, le responsable roumain a mentionné que la première Présidence tournante du Conseil de l’Union européenne exercée par la Roumanie concorde avec l’étape décisive du processus de réfection sur l’avenir de l’UE, les résultats des débats ayant un impact important sur le Sommet de Sibiu, où on discutera sur la vision commune sur l’avenir de l’Union, dans le but d’établir de nouvelles priorités stratégiques.

George Ciamba a fait référence à la Déclaration adoptée à l’occasion de cette conférence, « Vers une Union européenne plus forte, plus cohésive, et plus pertinente sur la scène mondiale », montrant qu’il s’agit d’un document complet qui comprend des aspects clés du fonctionnement du projet européen. Il a souligné que la Déclaration insiste sur la pertinence de l’UE pour les citoyens, de même que sur l’importance de l’appui de ceux-ci pour la continuation des efforts de réforme et de consolidation de l’Union.

Le Ministre délégué aux Affaires européennes a transmis que, dans le contexte des élections pour le Parlement européen, il est nécessaire de contrecarrer les campagnes de désinformation, le phénomène de fake news, mais aussi les tendances extrémistes et eurosceptiques de l’intérieur de l’UE.

George Ciamba a réitéré le fait que la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne a construit son programme de travail autour de la réaffirmation de la valeur de la cohésion, vue comme principe qui oriente les pas et au niveau politique et économique, et au niveau social. « L’Union européenne est un modèle économique et politique de succès, basé sur un concept unique au niveau mondial. Lorsqu’on parle sur un avenir durable de l’UE, on fait référence à la consolidation de la construction européenne, au fonctionnement plus cohésif de ce projet », a souligné le responsable roumain.

Le Ministre Ciamba a abordé également des aspects liés au rôle régional et international de l’Union. « Le rôle international de l’UE commence dans notre voisinage. Tout débat sur l’avenir de l’Europe doit comprendre la dimension des politiques et des instruments de l’action externe, d’autant plus celle des instruments adressés au voisinage de l’Union européenne. On ne peut pas faire référence à l’action externe de l’UE sans souligner le partenaire international le plus proche pour la Roumanie, de même que pour l’Union dans son ensemble : les États Unis d’Amérique. La relation transatlantique a été et sera un partenariat de référence au niveau mondial », a affirmé le Ministre délégué aux Affaires européennes.

A la fin de son intervention, le ministre George Ciamba a exprimé l’espoir que la vision qui se retrouve dans le document final de la conférence interparlementaire pourra inspirer d’un côté le vote du 26 mai et de l’autre côté la volonté politique des leaders européens de projeter les prochains repères stratégiques de l’UE, partant des mots-clés de la Déclaration : cohésion, inclusion, solidarité interne et crédibilité externe.

Related posts

Union des marchés des capitaux: accord sur l’actualisation de la réglementation concernant les produits dérivés et la compensation

Iulian Anghel

Normes de performance en matière d’émissions de CO2 pour les voitures et camionnettes : Le Conseil confirme un accord sur des limites plus strictes

Alexandru Stefan

Train de mesures concernant les preuves électroniques: le Conseil arrête sa position sur des règles concernant la désignation de représentants légaux pour la collecte de preuves

Iulian Anghel