19.8 C
Bucharest
26 septembre 2020
Actualité Développement régional

Dixième réunion du comité de suivi d’INTERREG Europe

Du 26 au 27 mars 2019, s’est tenue à Sinaia la dixième réunion du comité de suivi d’INTERREG Europe, organisée par le ministère du développement régional et de l’administration publique (MDRAP) et par le Secrétariat Conjoint du programme INTERREG Europe, sous l’égide de la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne.

A la réunion ont participé des experts des 28 États membres de l’Union européenne et des pays partenaires à statut spécial (la Norvège et la Suisse), ainsi que des représentants de la Commission européenne, de l’Autorité de gestion, de l’Autorité de l’audit et du Secrétariat conjoint.

Les principaux thèmes à l’ordre du jour étaient les résultats du quatrième appel à projets (qui a eu lieu du 7 mai au 22 juin 2018) : 170 projets ont été soumis, dont 60 ont été approuvés lors de la réunion de Sinaia – parmi ceux-ci, 24 (à hauteur de 3,1 millions d’euros) ont des bénéficiaires roumains. Au cours des trois premiers appels (2015, 2016, 2017), 71 autres projets présentés par des bénéficiaires roumains ont été approuvés, avec un financement de 10,19 millions d’euros du Fonds européen de développement régional (FEDER).

Virgil-Alin Chirilă, en tant que coordinateur des événements de la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne au niveau ministériel et secrétaire d’État dans le cadre du MDRAP, a souligné l’importance que le gouvernement roumain attache aux programmes de coopération territoriale européenne. Il a également souligné que par les résultats obtenus, la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne a pour objectif de mettre en valeur les bénéfices qu’une Union forte et unie peut apporter à chacun de ses habitants: «Nous avons choisi la devise ‘La cohésion, une valeur européenne commune’ car notre intention a été de transmettre un message fort quant à l’importance de ce principe essentiel pour un développement harmonieux, équilibré et durable de l’Union européenne, en réduisant les écarts de développement entre les différentes régions et en créant de réelles opportunités pour tous les citoyens».

***

Le programme INTERREG Europe vise à améliorer la mise en œuvre des politiques et des programmes de développement régional, en particulier ceux qui visent les investissements pour la croissance et l’emploi et, le cas échéant, ceux de la coopération territoriale européenne, en promouvant le partage d’expériences et d’apprentissage de nouvelles politiques par les acteurs d’intérêt régional.

Pour la période 2014-2020, le programme dispose d’un budget de 359 millions d’euros, dont :

322,4 millions d’euros pour des projets de coopération interrégionale mis en œuvre par des partenaires de l’Union européenne (les partenaires de la Norvège et de la Suisse seront cofinancés par des fonds nationaux de ces pays) ;

15,3 millions d’euros pour les plates-formes d’apprentissage des politiques publiques ;

21,3 millions d’euros pour l’assistance technique du programme (configuration, mise en œuvre, suivi, etc.).

Le programme est actif dans 30 pays : les 28 États membres de l’Union européenne, la Suisse et la Norvège. L’autorité de gestion du programme est la France (à travers la région Nord-Pas de Calais) et le Secrétariat Conjoint est basé à Lille. L’Autorité Nationale en Roumanie est le ministère du Développement régional et de l’Administration publique, par l’intermédiaire de la Direction des programmes de coopération territoriale européenne.

Related posts

Réunions bilatérales du ministre de la défense nationale, au siège du ministère de la défense nationale

Iulian Anghel

La Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne : conférence « Les jours de la participation nationale dans le cadre de la SUERD »

Alexandru Stefan

Entretien avec la Haute Représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité

Alexandru Stefan