20.4 C
Bucharest
11 mai 2021
Actualité Commerce international

Ștefan-Radu Oprea, sur le commerce agroalimentaire de l’UE : « Nous devons promouvoir non seulement nos produits, mais aussi nos valeurs »

Ștefan-Radu Oprea, le ministre pour le milieu des affaires, commerce et entrepreneuriat, a participé jeudi à l’événement « Beyond Trade for All : Time to promote the benefits for agri-food trade », organisé par le CELCAA (Comité européen de liaison pour le commerce agricole et agroalimentaire), à Bruxelles. La commissaire européenne aux commerce, Cecilia Malmström, et le commissaire européen à l’agriculture et au développement rural, Phil Hogan y étaient aussi. Des représentants des entreprises de commerce agroalimentaire sont intervenus également.

Le ministre roumain a été invité à ouvrir les travaux de la conférence et à transmettre le message de la présidence du Conseil de l’Union européenne aux cotés de la commissaire européenne aux commerce Cecilia Malmström.

Dans son intervention, le ministre Oprea a parlé des priorités de la présidence roumaine du Conseil de l’UE en matière de commerce international, notamment de la promotion d’un agenda commercial européen avantageux pour les citoyens et les entreprises, particulièrement les PME.

« La politique commerciale de l’UE peut non seulement à rendre le secteur agricole communautaire plus compétitif, mais aussi plus stable et intéressant pour les nouvelles générations d’agriculteurs. Nous devons promouvoir non seulement nos produits, mais aussi nos valeurs. Le juste équilibre et le choix des partenaires appropriés pour les accords commerciaux portant également sur l’agroalimentaire sont des éléments fort importants. », a déclaré Ștefan-Radu Oprea.

Dans le contexte des débats sur les principaux résultats de la stratégie UE Trade for All, le ministre Oprea a rappelé l’accord de partenariat économique UE-Japon, entré en vigueur le 1 février 2019. « L’accord de partenariat économique UE – Japon met les bases de la plus grande zone de libre-échange dans le monde, la plupart de taxes payées annuellement par les entreprises de l’Union qui font des exportations au Japon et qui s’élèvent à 1 milliard d’euros étant supprimées et il en va de même pour toute une série d’obstacles imposés par la règlementation. », a commenté le ministre Oprea.

S’agissant de l’accès des produits agricoles aux marchés, l’accord prévoit la suppression des droits de douane pour beaucoup de fromages et pour les exportations de vin, la quasi-libéralisation du commerce de viande de porc fraiche, l’augmentation des exportations de viande de bœuf de l’UE au Japon et la protection de plus 200 produits agricoles européens de haute qualité (indications géographiques).

En marge de l’événement, Ștefan-Radu Oprea a échangé avec la commissaire Cecilia Malmström au sujet des évolutions récentes sur l’agenda européen du commerce.

 

Related posts

Réunions bilatérales du ministre de la défense nationale, au siège du ministère de la défense nationale

Iulian Anghel

Le premier succès majeur de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE dans le domaine du marché unique numérique

Alexandru Stefan

Discours prononcé par le Premier ministre Viorica Dăncilă lors de l’ouverture de la Conférence internationale « Perspective d’une stratégie future pour prévenir et combattre l’antisémitisme, le racisme, la xénophobie, la radicalisation et le discours de haine »

Alexandru Stefan