22.8 C
Bucharest
5 juillet 2020
Actualité Transport

Réunion informelle des ministres des transports

Les 26 et 27 mars 2019 s’est tenue à Bucarest la réunion informelle des ministres des Transports de l’UE, axée sur la multimodalité, la durabilité et les infrastructures.

La réunion était présidée par le ministre roumain des Transports, Alexandru Răzvan Cuc, avec la participation de la commissaire européenne aux transports, Violeta Bulc.

Les participants ont souligné l’importance d’élaborer une approche globale du transport multimodal, en termes de législation, de services et d’infrastructures. Sur un plan plus pratique, les systèmes intégrés de billetterie, la promotion de l’autopartage ou des transports en commun, la numérisation et l’interopérabilité ont été identifiés comme moyens de développer la multimodalité.

En ce qui concerne l’avenir de la mobilité, Grațiela Leocadia Gavrilescu, vice-première ministre et ministre roumaine de l’environnement a été invitée à participer à la réunion. À cette occasion, elle a souligné l’importance des mesures prises dans le cadre de la politique des transports afin de réduire les émissions au niveau européen et international. Les participants ont reconnu les défis générés par le besoin croissant de mobilité et son impact négatif sur le climat. De nombreuses interventions se sont concentrées sur les mesures possibles à prendre pour décarboniser les transports, telles que : la promotion des carburants de substitution, la numérisation, une meilleure planification des services, la maîtrise de nouvelles technologies de manière neutre, l’usage des incitations à utiliser le transport public ou les bicyclettes.

En ce qui concerne le développement des infrastructures RTE-T, les États membres ont salué l’initiative de la Commission européenne d’entamer le processus de révision du règlement RTE-T. À la suite de la présentation de M. Carlo Secchi, les participants ont estimé qu’en raison d’énormes besoins en investissements, non seulement les subventions, mais également les instruments financiers et le blending devraient être utilisés afin de promouvoir les projets prioritaires. La Présidence roumaine du Conseil de l’UE a reçu des félicitations pour l’accord abouti avec le Parlement européen sur le Règlement relatif à l’interconnexion en Europe (MIE 2.0).

Une autre question d’actualité, la sécurité routière, a été discutée pendant le déjeuner de travail. Le coordinateur européen pour la sécurité routière, Matthew Baldwin, a insisté sur l’importance de réduire le nombre de morts et de blessés graves. « Nous pouvons souligner la volonté politique existante d’imposer la Vision Zéro au moyen de mesures concrètes visant à améliorer le comportement humain, les conditions techniques des véhicules et la qualité de l’infrastructure. La législation européenne récemment mise à jour, telle que la directive sur la gestion de la sécurité des infrastructures routières ou le règlement sur la sécurité des véhicules, revêt une importance vitale pour la vie de tous les citoyens de l’UE ».

Les débats sur les transports au sein de ce Conseil informel ont fourni à la fois une analyse et un point de continuité pour le développement dans le domaine des transports sous tous ses aspects – législation, normes, réglementations et développement technologique.

 

Related posts

L’Union des marchés des capitaux : le Conseil adopte sa position sur l’amélioration de l’accès aux plateformes de financement participatif

Alexandru Stefan

Discours du Premier ministre roumain Viorica Dăncilă à la session plénière du Parlement européen

Alexandru Stefan

Des pneumatiques plus propres, plus sûrs et plus silencieux: les étiquettes seront plus visibles pour les consommateurs

Iulian Anghel