13.1 C
Bucharest
25 mai 2022
Actualité Développement régional

Le vice-Premier ministre Vasile-Daniel Suciu : « L’agenda de la Roumanie pendant l’exercice de son mandat à la Présidence du Conseil de l’Union européenne a mis en avant le citoyen et ses besoins »

Vasile-Daniel Suciu, vice-Premier ministre et ministre du développement régional et de l’administration publique, a ouvert, en sa qualité de coorganisateur, les travaux du deuxième jour du Sommet européen des régions et des villes, qui a eu lieu, les 14 et 15 mars 2019, au Palais du Parlement de Bucarest, sous la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne.

Le sommet, organisé conjointement par le Comité européen des régions, le ministère du développement régional et de l’administration publique, le ministère des affaires étrangères et l’Association des municipalités de Roumanie, rassemble des dirigeants nationaux, locaux et régionaux de l’ensemble de l’Europe pour débattre de l’avenir de l’Union européenne et de la manière d’associer plus efficacement les citoyens au projet européen, par l’intermédiaire des collectivités locales et régionales.

Dans son allocution, le vice-Premier ministre Vasile-Daniel Suciu a réitéré le besoin de développer des canaux de participation démocratique par l’augmentation du degré d’implication des citoyens dans le processus de prise de décisions.

« Au cœur de la construction européenne se trouvent les 500 millions habitants des Etats membres, et l’agenda de la Roumanie durant l’exercice de son mandat à la Présidence du Conseil de l’Union européenne a mis en avant le citoyen et ses besoins. En vue de renforcer le projet européen, il est important de revenir aux concepts fondamentaux, puisque nous avons assumé, de manière responsable et consciente, une construction reposant sur la cohésion entre les Etats membres, entre les régions et entre les citoyens », a déclaré Vasile-Daniel Suciu.

Le vice-premier ministre a également souligné que les difficultés et les besoins de l’administration publique locale constituaient un repère primordial pour fixer les priorités du gouvernement roumain : « A travers toutes les mesures et les politiques publiques lancées et promues, le gouvernement roumain reconnait l’importance et le rôle du palier local, en tant que moteur du développement au niveau à la fois national et de l’Union européenne, une Union qui place la cohésion, la coopération et la croissance économique au cœur de ses valeurs, dans un partenariat permanent avec nos villes, nos régions, nos communes et nos villages. »

 

Related posts

La Roumanie, invitée à devenir membre de la Coalition internationale pour l’égalité salariale

Iulian Anghel

L’UE compte renforcer les règles relatives à la commercialisation et à l’utilisation des précurseurs d’explosifs

Iulian Anghel

La Participation du Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, à l’ouverture de la conférence sur le sujet « 30 Years on: Lessons from the Past, Challenges of the Present, Inspiration for the Future »

Alexandru Stefan