22.5 C
Bucharest
5 juillet 2020
Actualité Emploi et politique sociale

La Roumanie, la Finlande et la Croatie ont signé la déclaration commune du trio sur l’égalité des genres

La Roumanie, la Finlande et la Croatie, les Etats membres assurant consécutivement la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne du janvier 2019 au juin 2020, ont signé vendredi, à Bruxelles, en marge de l’EPSCO, la déclaration commune du trio sur l’égalité de chances entre les femmes et les hommes, un document qui fixe les objectifs, les mesures et les actions communes spécifiques à ce domaine.

« La déclaration constitue un engagement de soutenir la participation des femmes sur le marché du travail et de l’entrepreneuriat féminin, mais aussi les femmes en situation de vulnérabilité et, par conséquent, elle doit être incluse dans la mise en œuvre des politiques à long terme, y compris dans la Stratégie Europa 2020, surtout en ce qui concerne la multiplication des emplois et la réduction de la pauvreté », a déclaré le ministre du travail et de la justice sociale, Marius Budăi.

L’égalité des genres est l’un des principes fondamentaux de l’Union européenne et également l’un des principes du socle européen des droits sociaux, et le trio de présidences continuera à promouvoir l’égalité des genres au moyen des programmes de travail et des initiatives élaborées par les présidences antérieures.

Le document propose d’élaborer une stratégie européenne pour l’égalité des chances et de traitement entre les femmes et les hommes après 2019, en prolongement de l’engagement stratégique de l’UE pour l’égalité des chances, dans le but de renforcer les efforts, à la fois au niveau des décideurs, au plus haut niveau, qu’au niveau de la mise en œuvre des politiques publiques et des activités spécifiques.

La stratégie est nécessaire à la fois pour assurer la responsabilisation et la coordination à long terme et pour la mise en place effective des mesures et pour le suivi des résultats des politiques publiques sur l’égalité des genres dans l’UE.

Le trio de présidences a fixé plusieurs objectifs communs, dont la promotion de la participation des femmes sur le marché du travail, en facilitant, par exemple, leur réinsertion professionnelle, le renforcement des efforts pour créer un environnement favorable à l’entreprenariat des femmes, l’amélioration de la qualité de vie de toutes celle qui se trouvent en situation de vulnérabilité.

Pour le gouvernement roumain, la promotion de l’égalité des genres, la protection des femmes et des filles de Roumanie et de l’étranger constituent des valeurs fondamentales, indispensables à l’évolution et au progrès de toute société, valables dans tous les domaines de la vie publique : l’éducation, les soins médicaux, le marché du travail, la participation à la prise de décisions, l’émancipation économique des femmes et, enfin et surtout, la migration de la main d’œuvre parmi les femmes et les filles.

Une série de manifestations sont planifiées à Bucarest sous la Présidence roumaine, plus précisément deux conférences internationales de haut niveau : « La condition des femmes modernes : entre autonomisation, leadership et discrimination de genre », les 29 et 30 mai 2019, et « Perspectives de la Convention d’Istanbul : un nouvel horizon – changement de paradigme pour tous les acteurs », les 4 et 6 juin 2019.

 

 

Related posts

Conférence sur la recherche et l’innovation dans le domaine des capacités de défense au Palais du Parlement

Alexandru Stefan

Conférence des directeurs des agences de payement de l’Union européenne

Alexandru Stefan

Assurer la poursuite du financement du programme PEACE après le Brexit: le Conseil arrête sa position

Alexandru Stefan