19.8 C
Bucharest
26 septembre 2020
Actualité Emploi et politique sociale

Le ministre du travail et de la justice sociale, Marius Budăi, a soutenu la Déclaration nationale, au siège de la CSW-ONU, à New York

Le ministre du travail et de la justice sociale, Marius Budăi, a participé, à New York, à la 63ème session de la Commission de la condition de la femme (CSW) de l’Organisation des Nations Unies, ayant comme thème « Les systèmes de protection sociale, l’accès aux services publics et les infrastructures durables au service de l’égalité des genres et de l’autonomisation des femmes et des filles ».

Le ministre du travail a soutenu, le 13 mars, au siège de l’ONU, en plénière, la déclaration nationale ayant comme thème prioritaire « Les systèmes de protection sociale, l’accès aux services publics et les infrastructures durables au service de l’égalité des genres et de l’autonomisation des femmes et des filles ».

« Pour le gouvernement roumain, l’égalité des genres constitue un domaine prioritaire et c’est la raison pour laquelle la Roumanie l’a intégrée dans le modèle social proposé par le programme de gouvernement, le premier programme comportant un chapitre distinct dédié à l’égalité des genres : Respect et dignité aux femmes », a déclaré le ministre du travail, Marius Budăi.

A cet effet, le responsable roumain a rappelé que le ministère du Travail et de la justice sociale avait entrepris, pendant les quatre dernières années, une réforme de la législation sur la violence domestique et que certaines mesures avaient été adoptées pour ratifier et préparer la mise en œuvre de la Convention d’Istanbul.

Les nouvelles réglementations protègent et garantissent tous les droits et toutes les libertés fondamentales et sont centrées sur les besoins de la victime. Dès lors, afin de prévenir la violence domestique, l’ordre de protection temporaire a été introduit pour permettre l’intervention en urgence, dans les situations de danger imminent.

Des mesures concrètes sont également prévues pour développer les services sociaux : la création d’un réseau national intégré d’habitations protégées destinées aux victimes de la violence domestique, de centres de crise pour les situations de viol et le développement d’un programme de conseil aux agresseurs, au niveau local, ainsi que la réglementation des mesures de prévention de la récidive des actes de violence conjugale.

L’une des priorités de la Roumanie reste de combler les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes et la mise en œuvre des mesures permettant à assurer un équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle des parents et des personnes ayant la garde des enfants.

Lundi, le 11 mars, le ministre du travail a été présent au débat général qui a eu lieu au siège de l’ONU, où il a soutenu la Déclaration de l’Union européenne, dans le contexte de la prise en charge du mandat de la Présidence tournante du Conseil de l’Union européenne par la Roumanie.

Related posts

L’UE adopte de nouvelles règles sur les engrais

Iulian Anghel

Entretiens du Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, avec le Ministre adjoint chargé des Affaires européennes de la République fédérale d’Allemagne, Michael Roth, et avec Luis Marco Aguiriano Naldo, Secrétaire d’État espagnol à l’Union européenne

Alexandru Stefan

Réunion informelle du Comité de la protection sociale (CPS)

Iulian Anghel