7.2 C
Bucharest
1 décembre 2021
Actualité Emploi et politique sociale

Le ministre du travail et de la justice sociale a participé à la 63ème session de la Commission de la condition de la femme de l’ONU, à New York

Le ministre du travail et de la justice sociale, Marius-Constantin Budăi, a participé, à New York, à la 63ème session de la Commission de la condition de la femme (CSW) de l’Organisation des Nations Unies, ayant le thème « Les systèmes de protection sociale, l’accès aux services publics et les infrastructures durables au service de l’égalité des genres et de l’autonomisation des femmes et des filles », dans le contexte de la de la prise en charge du mandat de la Présidence tournante du Conseil de l’Union européenne par la Roumanie.

Lundi, Marius-Constantin Budăi a organisé un petit déjeuner ministériel au siège de la délégation de l’Union européenne, puis, il a été présent au débat général qui a eu lieu au siège de l’ONU, où il a soutenu la Déclaration de l’Union européenne, et, le soir, il a donné une réception en l’honneur des chefs de délégation à la CSW.

Le petit déjeuner a eu le thème « Renforcer l’indépendance économique de la femme en réduisant la discrimination de genre dans les affaires et l’écart de la participation au marché du travail dans la perspective de l’égalité des genres » et a donné la possibilité aux ministres et aux chefs de délégation des Etats membres de l’UE de débattre des aspects importants sur l’égalité des chances entre les femmes et les hommes dans un cadre informel. Le ministre du travail a été accompagné de l’ambassadeur Ion Jinga, représentant permanent de la Roumanie auprès de l’ONU, et du secrétaire d’Etat de l’Agence nationale pour l’égalité des chances entre femmes et hommes, Grațiela Drăghici.

Lors de la session de la Commission de la condition de la femme, le ministre du travail a soutenu la déclaration de l’Union européenne, au moyen de laquelle l’UE maintien, parmi d’autres, son « engagement pour l’égalité entre femmes et hommes afin que les femmes et les filles aussi bien que les hommes et les garçons jouissent pleinement de tous les droits, au sein de l’Union européenne et dans le monde entier ».

« L’UE s’engage à collaborer avec les gouvernements du monde entier afin de réaliser un progrès réel, tangible et durable pour l’émancipation des femmes et des filles et pour garantir que tous jouissent de manière égale des droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels, sans discrimination, sans crainte et sans aucune forme de violence », a ajouté Marius-Constatin Budăi.

La journée s’est conclue par une réception de l’UE en l’honneur des chefs de délégation au CSW, dans le cadre de laquelle Marius-Constantin Budăi a apprécié que les discussions de la journée avaient été cruciales pour le partage des principes, des expériences et des préoccupations susceptibles d’être transposées dans des politiques viables.

A la manifestation ont été présents, parmi d’autres, Federica Mogherini, haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Amina Mohamed, secrétaire général adjoint de l’ONU, et Joao Vale de Almeida, ambassadeur de l’UE à l’ONU.

La 63ème session de la Commission de la condition de la femme a lieu au siège de l’ONU à New York, du 11 au 22 mars 2019.

 

 

 

Related posts

Union des marchés des capitaux: accord politique sur une distribution transfrontière plus simple et plus rapide des fonds d’investissement

Alexandru Stefan

La participation de la Secrétaire d’État chargée des Affaires européennes, Melania – Gabriela Ciot, à la conférence « Une Europe des valeurs communes et la société civile »

Alexandru Stefan

La participation du Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, à la réunion du Conseil des affaires générales – le 21 mai 2019, Bruxelles

Iulian Anghel