5.4 C
Bucharest
7 décembre 2022
Actualité Affaires étrangères

La participation du ministre des affaires étrangères Teodor Meleșcanu à la Conférence internationale « Le renforcement de la résilience aux catastrophes naturelles »

Le ministre des affaires étrangères Teodor Meleşcanu a ouvert, le 12 mars 2019, à Bucarest, la Conférence internationale « Le renforcement de la résilience aux catastrophes naturelles », organisée conjointement par le ministère des affaires étrangères et le Département des situations d’urgence du ministère de l’intérieur.

La conférence, figurant parmi les manifestations organisées sous la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne, est dédiée à l’un des thèmes centraux à l’agenda international actuel – les effets négatifs des changements climatiques sur le développement durable et l’impact défavorable de ces changements en matière de sécurité. La conférence a permis un échange d’idées approfondi, prélude au Sommet sur le climat organisé par le secrétaire général de l’ONU en septembre 2019, à New York.

Le chef de la diplomatie roumaine a souligné l’importance croissante au niveau global du concept de résilience aux catastrophes naturelles, en mettant l’accent, dans son allocution, sur la contribution des changements climatiques à la multiplication des menaces contre la paix et la sécurité. Il a également indiqué l’importance de développer de nouveaux modèles de coopération et de partenariats entre les Etats, ainsi que de l’échange d’expériences pour une gestion plus efficace de ces défis mondiaux.

Le ministre roumain des affaires étrangères a précisé que tous les Etats du monde étaient exposés aux changements climatiques, quelle que soit leur situation géographique, et que la solidarité et la responsabilité permettraient d’identifier les solutions, aussi bien qu’une plate-forme multilatérale servant à faciliter la coopération et le dialogue. Dans le cadre de la conférence, ainsi que pendant les discussions bilatérales qui ont eu lieu en marge de celle-ci, le ministre Teodor Melescanu a précisé que la Roumanie poursuivait sa campagne pour promouvoir son adhésion, en tant que membre non permanent, au Conseil de sécurité de l’ONU, pour la période 2020 – 2021.

Informations complémentaires :

Aux travaux de la conférence ont participé les secrétaires généraux de l’Organisation internationale de la francophonie et de la CARICOM, les ministres des affaires étrangères des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, des pays particulièrement touchés par des catastrophes naturelles, des diplomates et des experts des Etats membre de l’UE, de l’ONU et des organisation non gouvernementales. La session d’ouverture de la conférence a été animée par le secrétaire d’Etat auprès du ministère des affaires étrangères, Dan Neculăescu, tandis que la session appliquée de présentation de l’expérience et de l’expertise de la Roumanie en matière de résilience aux catastrophes naturelles a été soutenue par le secrétaire d’Etat Raed Arafat, chef du Département des situations d’urgence du ministère de l’intérieur.

La participation nombreuse et l’intérêt pour le thème abordé témoignent de son importance au niveau mondial et constituent un pas en avant vers une coopération approfondie en vue d’une réponse collective à un défi commun – les changements climatiques.

Related posts

La Première ministre Viorica Dăncilă et le Ministre du travail et de la justice sociale, Marius Budăi, ont participé au Sommet social tripartite de Bruxelles

Iulian Anghel

Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche pour la période 2021-2027: le Conseil est prêt à entamer les négociations avec le Parlement européen

Alexandru Stefan

Conclusions du Conseil européen (article 50), 21 mars 2019

Alexandru Stefan