12.5 C
Bucharest
19 septembre 2019
Actualité Affaires générales

Réunion informelle des Ministres et des Secrétaires d’État chargés des Affaires européennes (le 11-12 mars 2019, Bucarest)

Le Ministre délégué aux Affaires européennes présidera, aujourd’hui, le 11 mars, et demain, le 12 mars, la réunion informelle des Ministres et des Secrétaires d’État chargés des Affaires européennes.

L’événement bénéficie d’une participation importante au niveau ministériel, réunissant des Ministres et des Secrétaires d’État chargés des Affaires européennes qui représentent les États membres dans le cadre du Conseil des affaires générales. La réunion bénéficie aussi d’une présence de haut niveau de la part de la Commission européenne, par la participation du Premier vice-président, Frans Timmermans, et du Commissaire européen au budget et aux ressources humaines, Günther Oettinger.

En même temps, des représentants, au niveau ministériel, des États candidats à l’adhésion à l’UE sont invités à la réunion de Bucarest et aux événements de marge, de même que des représentants du Parlement européen, les derniers étant invités pour une discussion portant sur le Cadre financier pluriannuel après 2020.

La réunion de Bucarest commencera aujourd’hui, le 11 mars 2019, avec un entretien de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE avec les représentants des États candidats. La discussion présente un grand intérêt, vu l’importance de la politique d’élargissement parmi les priorités de la Présidence roumaine, ce qui se reflète sur l’agenda du Conseil affaires générales. Dans le cadre de l’entretien, les réformes entreprises par les États candidats afin de faire progresser les discussions avec l’UE seront présentées. À la suite de ces discussions, la Présidence roumaine informera le Conseil et la Commission européenne sur l’avenir du paquet élargissement, document qui sera publié par la Commission européenne à la fin du mois de mai.

« La valeur de la cohésion se reflète aussi dans le domaine de l’élargissement. C’est pourquoi pour la Présidence roumaine du Conseil de l’UE, l’élargissement de l’UE est une priorité politique fondamentale pour l’avenir d’une Europe unie, qui a produit et continue à produire des résultats historiques en ce qui concerne la consolidation d’un espace européen plus cohésif, démocratique, stable et prospère. La Présidence roumaine du Conseil de l’UE se propose de faire progresser prioritairement ce processus et de faire des efforts pour obtenir des résultats positifs dans ce domaine à la fin de son mandat ».

L’agenda de la réunion informelle des Ministres et des Secrétaires d’État aux Affaires européennes du 12 mars 2019 comprend des débats concernant le Cadre financier pluriannuel 2021-2027 et l’avenir de l’Agenda stratégique de l’Union, des dossiers pertinents, avec des enjeux considérables pour l’agenda européen actuel.

La Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne a choisi de soumettre ces sujets au débat, vu leur caractère définitoire dans la conception de la vision stratégique de l’Union pour la période suivante. Les débats proposés s’inscrivent dans les objectifs que la Roumanie s’est fixés au début de son mandat à la Présidence du Conseil de l’UE, en ce qui concerne le dialogue sur l’avenir du projet européen, de même qu’en ce qui concerne le progrès des discussions sur le Cadre financier pluriannuel après 2020, afin de faciliter un accord des leaders en automne 2019. Arriver à un accord sur le suivant budget européen a une importance fondamentale pour l’avenir de l’UE, vu son potentiel de financer des actions dans toute une diversité de domaines, de la lutte contre les changements climatiques et la politique de cohésion, à la migration, mondialisation, emploi et marché unique, contribuant à la prospérité des citoyens de l’UE et au succès des politiques communes.

L’échange d’opinions sur l’avenir de l’Union a lieu dans le contexte des prochaines élections européennes, de même que de la préparation de l’Agenda stratégique pour les suivants cinq années, document qui comprend des thématiques très ambitieuses et qui doit refléter une adaptation de l’Union aux nouvelles réalités et défis, afin de forger une Europe plus forte, unie, à même d’exercer un rôle plus solide au niveau mondial. En même temps, les décisions sur le prochain Cadre financier pluriannuel représentent une projection des priorités politiques que l’Union établit pour les prochaines années et qui doivent se retrouver aussi dans l’Agenda stratégique de l’Union.

Ces discussions représentent également une continuation de la première étape du mandat de la Présidence tournante, pendant laquelle la Roumanie a eu un bilan remarquable dans les négociations portant sur des dossiers législatifs, dans le processus de codécision avec le Parlement européen, finalisant un nombre considérable de dossiers législatifs.

« La présidence roumaine du Conseil de l’UE est déterminée de progresser le plus possible dans plusieurs dossiers extrêmement importants pour l’avenir de l’Union, comme le Cadre financier pluriannuel et le prochain Agenda stratégique.  La présence de nombreux ministres à Bucarest montre l’intérêt des États membres envers ces sujets. Les discussions de ces deux journées contribueront à la consolidation des visions sur l’Agenda stratégique, mais aussi sur notre avenir commun », a mentionné le ministre George Ciamba.

Related posts

Le Ministre du travail a présenté les priorités de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE dans les commissions FEMM et EMPL du Parlement européen

Alexandru Stefan

La ministre des Fonds Européens, Rovana Plumb, a rencontré à Rome la ministre des Régions du sud de l’Italie, Barbara Lezzi

Iulian Anghel

Conseil « Agriculture et pêche » – conférence de presse

Alexandru Stefan