19.8 C
Bucharest
26 septembre 2020
Actualité Éducation

Les discussions sur l’avenir de la coopération concernant l’éducation et la formation professionnelle en Europe, dans le cadre de la Réunion de haut niveau qui a eu lieu à Bucarest

Le ministère de l’Education nationale a organisé, du 27 au 28 février, à Bucarest, la réunion de haut niveau sur l’éducation et la formation professionnelle. C’est le premier évènement du ministère de l’éducation nationale du calendrier des réunions informelles organisées dans le contexte de l’exercice par la Roumanie du mandat de la Présidence du Conseil de l’Union européenne.

Plus de 70 experts des Etats membres, des représentants de la Commission européenne et du Secrétariat général du Conseil de l’Union européenne ont débattu des conclusions et des recommandations formulées par le Comité européen d’experts dans le domaine de l’éducation et de la formation professionnelle, présentées au mois de janvier de l’année en cours au Forum pour l’avenir de l’apprentissage.

« J’ai apprécié les résultats du travail mené par le comité qui a porté à l’attention le type et la taille des défis auxquels nous devrons trouver une réponse, dans un proche avenir. Le déclin démographique, la numérisation et les développements techniques, l’ascension de l’intelligence artificielle, la migration, tous ces facteurs influenceront, à l’avenir, l’image de notre société. La magnitude de ces défis impose une action immédiate. Nos systèmes d’éducation et de formation professionnelle doivent fournir une réponse concernant l’éventail de compétences nécessaires à nos citoyens pour vivre, pour travailler, pour être actifs et pour prospérer dans une société qui connait des changements profonds. Une évaluation attentive à la fois des progrès obtenus et du cadre stratégique actuel est nécessaire pour identifier les résultats positifs et les volets susceptibles d’être améliorés », a déclaré la ministre Ecaterina Andronescu.

A cet effet, la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne soutient une large approche participative à tout le processus d’élaboration du futur cadre européen de coopération pour l’éducation et la formation pour l’après 2020 et estime que l’activité de la réunion de travail de Bucarest a joué un rôle extrêmement important pour le renforcement de la coopération entre les Etats membres.

La ministre Ecaterina Andronescu a également informé que la Roumanie poursuivrait les démarches destinées à créer l’Espace européen de l’éducation comme un espace d’intérêt commun, capable de contribuer à l’ambition de valoriser et de répondre aux opportunités et aux défis survenus.

L’ordre du jour de la réunion a également prévu une information de la part de la Commission européenne concernant les initiatives comme la création de l’Espace européen de l’éducation d’ici 2025 et deux sessions plénières dédiées à l’innovation numérique digitale et à l’assurance qualité en éducation.

Galerie de photos de la réunion

Related posts

Un autre succès de la Présidence de la Roumanie du Conseil de l’UE dans le secteur du numérique

Iulian Anghel

Transparence et pérennité de l’évaluation scientifique, par l’UE, de la sécurité des aliments: adoption d’une législation alimentaire générale

Alexandru Stefan

La prochaine réunion du Conseil JAI aura lieu à Bucarest, du 6 au 8 février

Alexandru Stefan