20 C
Bucharest
24 septembre 2020
Actualité Énergie Environnement

Solutions pour une Europe 2050 sans émissions de carbone : la contribution des technologies avec des émissions réduites de carbone

Dans le contexte de la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne, le ministère de l’énergie en collaboration avec le Forum atomique européen (FORATOM) et le Forum atomique roumain (ROMATOM), a organisé la Conférence « Solutions pour une Europe à l’horizon 2050 sans émissions de carbone : la contribution des technologies avec des émissions réduites de carbone ».

L’événement déroulé au siège de la Représentation permanente de la Roumanie auprès de l’Union européenne de Bruxelles a créé une plateforme réelle de débats sur les défis du système énergétique européen, respectivement la transition vers la décarbonisation du secteur énergétique de l’Union européenne.

La conférence a été ouverte par le ministère de l’énergie, Anton Anton et par le commissaire européen chargé des politiques climatiques et de l’énergie, Miguel Arias Cañete.

Le ministre Anton Anton a souligné que : « nous connaissons actuellement un moment crucial, qui nous demande une grande responsabilité à l’égard de nos citoyens, pour lesquels nous devons prendre des décisions claires, prévisibles et intelligentes pour le développement du système énergétique européen. Dans ce processus, nous devons assurer la sécurité énergétique, l’accessibilité des coûts pour la population, le développement social et économique des États membres et la responsabilité envers l’environnement. C’est pourquoi, pour répondre à ces défis et pour atteindre les cibles établies par l’Union européenne concernant la décarbonisation, nous avons besoin de toutes les formes de technologies propres. L’énergie nucléaire, reconnue à niveau global en tant que source d’énergie avec des émissions réduites, peut contribuer à assurer la sécurité énergétique et lutter contre le changement climatique.

A son tour, Miguel Arias Cañete, commissaire européen chargé des politiques climatiques et de l’énergie, a présenté la Stratégie de la Commission européenne pour la réduction des émissions des gaz à effet de serre de l’UE, dans le contexte des objectifs établis par l’Accord de Paris. Le commissaire a précisé qu’un des prochains défis sera l’identification des solutions qui conduiront au passage du système énergétique vers la décarbonisation, dans le contexte de la croissance de la compétitivité économique et de la création de nouveaux emplois.

En même temps, Miguel Arias Cañete a dit que le développement et la mise en œuvre de nouvelles technologies supposent une attention particulière car, afin d’atteindre les objectifs ambitieux du domaine de l’énergie et de l’environnement, il est nécessaire d’avoir une transition le plus supportable possible pour les consommateurs européens.

L’événement de la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne a réuni des dizaines de représentants des différents secteurs de production d’énergie électrique avec des émissions réduites de carbone (nucléaire, éolienne et hydroélectrique), de même que des représentants des gros consommateurs d’énergie (la Fédération internationale des consommateurs industriels d’énergie).

Related posts

Le stand d’expositions de la Roumanie a été aménagé à Bruxelles

Iulian Anghel

InvestEU: le Conseil arrête sa position sur un instrument amélioré destiné à soutenir l’investissement, la croissance et l’emploi dans l’UE

Alexandru Stefan

La ministre des Fonds Européens, Rovana Plumb, a rencontré à Rome la ministre des Régions du sud de l’Italie, Barbara Lezzi

Iulian Anghel