28.3 C
Bucharest
17 juin 2019
Actualité Affaires générales

La participation du Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, à la réunion du Conseil « Affaires générales »

Le Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, a présidé mardi, le 19 février 2019, à Bruxelles, la réunion du Conseil « Affaires générales » (CAG) sous l’égide de la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne.

Un sujet important sur l’agenda des échanges a été le Cadre financier pluriannuel post- 2020. Le ministre délégué George Ciamba a passé en revue l’état d’avancement de ce dossier et il a présenté le processus et le calendrier de travail jusqu’en avril 2019. Il a rappelé que l’objectif de la Présidence roumaine est de continuer les discussions dans un rythme dynamique afin de mettre à la disposition du Conseil européen, en juin 2019, un document simplifié et équilibré de négociation en vue de faciliter un accord politique sur ce dossier en automne 2019.

« Nous travaillons à fond pour donner l’assurance que ces négociations importantes sur le prochain Cadre financier pluriannuel avancent en temps utile. Les discussions d’aujourd’hui nous ont offert l’image nécessaire pour continuer notre activité et pour garantir que les leaders européens auront, en juin, une base efficiente pour une discussion de substance sur les éléments les plus importants », a affirmé le dignitaire roumain.

Les États membres ont exprimé leur soutien pour les efforts menés par la Présidence roumaine afin d’avancer les échanges sur ce dossier, notamment pour le calendrier de travail et les thèmes annoncés par la Présidence pour les débats d’ordre technique et politique dans la période suivante. De même, le soutien a été aussi exprimé pour l’avancement des négociations sur les propositions sectorielles correspondantes au Cadre financier pluriannuel 2021-2027.

Selon la pratique, les ministres chargés des Affaires européennes ont échangé sur les sujets de l’agenda annoté du Conseil européen du 21-22 mars 2019, en préparation de la réunion des leaders européens. Les discussions des derniers viseront surtout des aspects portant sur l’emploi, la croissance et la compétitivité, les changements climatiques, la préparation du Sommet UE-Chine du 9 avril 2019, la lutte contre la désinformation, la protection de l’intégrité des élections européennes et nationales. Les représentants des États membres ont salué l’agenda de printemps du Conseil et ils ont souligné l’importance des discussions sur le marché interne, sur le marché unique numérique, sur la stratégie industrielle de l’UE, mettant en évidence le rôle de ces discussions pour la préparation du nouvel Agenda stratégique. Les ministres ont insisté également sur l’importance des discussions des leaders concernant les relations UE-Chine et sur le maintien du sujet de la désinformation sur l’agenda.

Les ministres ont eu aussi une première discussion sur le document de réflexion « Vers une Europe durable à l’horizon 2030 », publié le 30 janvier 2019 par la Commission européenne, en vue de la préparation des conclusions du Conseil de l’UE sur le sujet. En principal, ils ont abordé les éléments clés qui permettent la transition vers une Europe durable, mettant l’accent sur les trois scenarios du document de réflexion de la Commission. Les échanges ont aussi révélé l’importance de l’action pour soutenir le développement durable au niveau national, régional et mondial, en vue de la mise en œuvre au niveau de l’UE de l’Agenda 2030. « C’est important pour l’UE d’établir les étapes pour mettre en œuvre l’Agenda 2030 du développement durable. Nous devons prendre en compte l’impact mondial des actions de l’UE. Les discussions d’aujourd’hui constituent un pas important dans cette direction. Nous continuerons à travailler à fond sur le sujet pendant la Présidence roumaine du Conseil de l’UE », a montré le Ministre délégué George Ciamba, dans le contexte des échanges.

Les représentants européens ont évalué l’état des travaux dans le cadre des procédures visées à l’article 7 § 1 sur l’État de droit en Pologne et sur le respect des valeurs de l’UE en Hongrie.

Lors de la réunion ministérielle, les Conclusions du Conseil de l’UE sur les élections libres et équitables ont été adoptées formellement, sans débats ; un signal politique extrêmement fort au niveau européen, avant le lancement de la campagne électorale pour les élections européennes qui se dérouleront dans les États membres de l’Union du 23 au 26 mai 2019.

Le Conseil a également adopté des Conclusions sur les relations entre la Suisse et l’Union européenne. Ces conclusions sont adoptées par le Conseil tous les deux ans et ont comme objectif l’évaluation des relations entre les deux partenaires et constituent une déclaration politique sur le développement de la coopération dans l’avenir.

Related posts

Mieux protéger les lanceurs d’alerte: le Conseil confirme l’accord avec le Parlement

Alexandru Stefan

Instrument d’aide de préadhésion (IAP III): le Conseil arrête sa position

Alexandru Stefan

Corps européen de garde-frontières et de garde-côtes: le Conseil confirme l’accord sur un mandat renforcé

Alexandru Stefan