0.4 C
Bucharest
26 janvier 2020
Actualité Autre

Bogdan TRIF, dans la commission TRAN : La croissance de la visibilité du tourisme dans les États membres, une priorité de la Présidence du Conseil de l’Union européenne

Le ministre du tourisme, Bogdan Trif, a présenté aujourd’hui, à Bruxelles, les priorités de la Présidence du Conseil de l’Union européenne dans le domaine du tourisme, dans le cadre d’un échange de vues avec les membres de la commission TRAN – transports et tourisme – du Parlement européen.

La Roumanie exerce la présidence du Conseil de l’UE pendant le premier semestre de l’année 2019, un contexte dans lequel le ministre du tourisme a donné suite à l’invitation des eurodéputés de la commission TRAN à présenter les thèmes prioritaires dans le domaine du tourisme.

« Notre priorité pendant la Présidence consiste à accroître la visibilité du tourisme, attirer l’attention sur le fait que le domaine évolue constamment et qu’il faut adapter nos politiques pour faire face aux nouveaux défis. Le tourisme est un vrai engin du développement économique et nous voulons en tenir dûment compte. Notre principal objectif est de maintenir l’Europe dans le peloton de tête des destinations touristiques au niveau mondial. Néanmoins, pour cela, il faut adapter la manière dont on aperçoit le tourisme, surtout dans le contexte de la numérisation. Il ne faut pas non plus négliger la sécurité, un chapitre important pour les touristes qui veulent tout d’abord se sentir en sécurité en vacances en Europe et l’Europe représente, en ce moment, une oasis de paix bénéfique au développement touristique. Comme vous le savez, à présent, il n’y a pas une ligne budgétaire pour le tourisme. Nous avons pris note de la résolution du Parlement européen, qui parle de la nécessité d’un financement directe du tourisme mais, à ce stade, ce n’est pas l’apanage du Conseil de se prononcer sur ceci pour le cadre financier 2021-2027. Pour nous, la proposition de tirer des conclusions sur le tourisme dans le cadre du Conseil COMPET qui aura lieu à la fin du mois de mai est très importante. Nous voulons introduire la numérisation sur la liste des priorités et mettre l’accent sur les nouveaux défis du domaine. Nous avons souligné, dans ce contexte, la nécessité d’élaborer un document stratégique qui remplace ou qui mette à jour la communication de la Commission de 2010, appelée « L’Europe, première destination touristique au monde – un nouveau cadre politique pour le tourisme européen », en l’adaptant aux évolutions du marché unique et du marché unique numérique » a déclaré le ministre du tourisme, Bogdan Trif.

Pour notre part, la présidence roumaine du Conseil de l’UE s’est donnée pour mission d’organiser trois événements informels.

Pendant les dernières années, le secteur touristique a connu une grande diversification des services, ce qui exige une attention spéciale accordée au développement durable du secteur, tant au niveau de l’UE, qu’au niveau global, non seulement du point de vue de la protection de l’environnement, mais aussi du point de vue économique et social. Ces aspects seront examinés dans le cadre de la Conférence du tourisme durable – des politiques communes des États membres de l’UE, qui aura lieu à Bucarest, entre le 1er et le 4 avril 2019. L’événement comprendra la réunion à haut niveau (le 2 avril 2019) et la conférence au niveau des experts (le 3 avril 2019).

De même, le ministère du tourisme organisera, à Tulcea, entre le 11 et le 14 juin 2019, la conférence ministérielle « La stratégie pour la région du Danube – instrument pour le développement économique », un événement adressé aux États membres de la SUERD.

La troisième conférence organisée dans le contexte de l’exercice de la Présidence du Conseil de l’Union européenne aura lieu à Piatra Neamț, entre le 10 et le 12 avril 2019 : la réunion du réseau EDEN, adressée aux représentants des destinations d’excellence EDEN.

Related posts

Commerce électronique: le Conseil adopte un mandat supplémentaire pour les négociations à l’OMC

Iulian Anghel

Présentation du Programme de travail de la Présidence de la Roumanie au Conseil de l’Union européenne devant le Parlement roumain

Alexandru Stefan

La présidence et le Parlement parviennent à un accord politique sur les indices de référence « bas-carbone »

Iulian Anghel