24.1 C
Bucharest
26 septembre 2020
Actualité Télécommunications

Alexandru Petrescu, à la conférence à haut niveau sur l’administration en ligne :« Si elle est bien mise en œuvre, l’administration en ligne signifie transparence, efficience et efficacité, donc elle est indispensable à une bonne administration »

Le ministère des communications et de la société de l’information (MCSI) et le conseil du département de Iași ont organisé le 19 février 2019, au Palais de la Culture de Iași, la conférence à haut niveau sur l’administration en ligne, dans le contexte de l’exercice roumain de la présidence du Conseil de l’Union Européenne (PRES RO 2019).

Les travaux de la conférence à haut niveau sur l’administration en ligne ont été ouverts par le ministre des communications et de la société de l’information, Alexandru Petrescu, par le président du conseil du département de Iași, Maricel Popa, et par le secrétaire d’État du MCSI, Manuela Catrina.

« Lorsque la numérisation rencontre les administrations publiques, centrales et locales, par une compatibilité appropriée au bénéfice des citoyens, on définit pratiquement l’administration en ligne. Je crois qu’une administration en ligne bien mise en œuvre représente en pratique une administration transparente, efficiente et efficace – en bref, une bonne administration, ce qui est aussi l’objectif de mon mandat » a déclaré dans son discours d’ouverture le ministre Alexandru Petrescu.

Pendant la dernière décennie, les administrations publiques de plusieurs États membres de l’UE et de pays extérieurs à l’Union, ont accumulé beaucoup de connaissances sur l’administration en ligne. « L’Estonie, l’Espagne et le Portugal, pour ne mentionner que trois États membres, ont tous des évaluations DESI bien au-dessus de la moyenne pour ce qui est de l’administration en ligne et se sont montrés très ouverts à l’idée de nous aider. Par exemple, en Roumanie, nous faisons une analyse approfondie du cadre juridique régissant les services publics, en vue de sa modernisation par rapport aux standards de 2020, permettant ainsi une administration en ligne sans problèmes. Dans le cadre de cet effort continu, nous avons eu la très grande chance de coopérer avec nos collègues de l’Espagne pour ce qui s’est avéré un échange d’expériences très productive. Nous espérons que ceci se concrétisera dans la révision de la loi et de nouveaux projets de numérisation » a mentionné le ministre Alexandru Petrescu.

Il a précisé que, outre l’activité des organismes de l’UE et des États membres, on avait analysé d’autres initiatives internationales en profondeur. « À ce titre, nous avons fait des efforts pour approfondir la collaboration avec les pays du Digital 9. Pour ce qui est du groupe Digital 9, j’aimerais voire la Roumanie devenir membre contributeur. Depuis l’année passée, comme le suggère son nouveau nom, le groupe a neuf membres, dont trois sont des États membres de l’UE : la Grande Bretagne – un vrai pionnier dans l’administration en ligne, avec sa plateforme GOV.UK, l’Estonie, avec le système X-ROADS, et, plus récemment, le Portugal. Ceci signifie que nous sommes mieux placés pour assurer un transfert efficient de connaissances et pour un échange d’expériences que nous voulons suivre pleinement bientôt », a ajouté le ministre.

En plus, Alexandru Petrescu a déclaré que deux pays avec lesquels la collaboration de la Roumanie s’était améliorée pendant les dernières années faisaient aussi partie du Digital 9 : l’Israël et la République de Corée.

La conférence à haut niveau sur l’administration en ligne a donné lieu au débat sur certains aspects importants, à des modalités d’amélioration et de développement et au renforcement de la coopération dans ce domaine au niveau européen.

L’administration en ligne peut stimuler l’innovation et le développement surtout du domaine économique, en assurant les lignes directrices et des plateformes pour les services privés, réduisant en même temps la bureaucratie pour tous les citoyens européens. En outre, l’administration en ligne est de plus en plus utilisée pour améliorer la transparence dans le système administratif et pour raccorder les communautés par l’intermédiaire de l’interaction numérique.

Le premier événement important de l’agenda PRES RO 2019 dans le domaine numérique, la réunion de Iași, avec la participation des représentants du domaine de plus de 13 pays, s’est avéré une bonne occasion pour analyser les dernières réussites européennes dans le domaine de l’administration en ligne, ainsi que les manières dont on peut améliorer la qualité et l’efficience des processus administratifs et des services publics, mais aussi pour promouvoir la coopération entre le domaine politique, l’administration, la société civile et les citoyens européens par l’intermédiaire de la technologie de l’information.

La conférence a été structurée sur trois sujets clés : communautés connectées, l’administration mobile & l’interaction numérique et communautés résilientes et a compris des débats à niveau d’experts sur les bénéfices et l’importance du concept d’administration en ligne dans l’Union européenne.

Le choix de Iași pour organiser cet événement d’ampleur n’a pas été fortuit, le centre urbain étant l’une des villes les plus anciennes de la Roumanie, la capitale et le cœur de la région historique de la Moldavie, un centre historique, culturel, religieux et commercial important qui, au fil du temps, a eu une contribution importante au développement de la Roumanie.

 

 

 

 

Related posts

Présentation du programme de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE au sein de la Commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie

Alexandru Stefan

L’exercice militaire européen Spartan 2019

Alexandru Stefan

Arctique central: l’UE conclut un accord visant à lutter contre la pêche non réglementée

Iulian Anghel