11.1 C
Bucharest
25 octobre 2021
Actualité Compétitivité

Le Conseil Compétitivité, les principaux résultats

Recherche et innovation, le 19 février

Le Conseil a pris note des progrès enregistrés jusqu’à présent en ce qui concerne l’évaluation du programme spécifique de mise en œuvre du programme Horizon Europe et a procédé à un échange de vues sur les principales questions en suspens.

Dans le cadre de la section « Divers », le Conseil a été informé des évolutions les plus récentes des négociations avec le Parlement européen sur le programme Horizon Europe, le prochain programme-cadre pour la recherche et l’innovation. En outre, il a été informé sur les progrès réalisés jusqu’à présent dans le cadre de l’évaluation du projet de décision du Conseil sur la poursuite de la participation de l’UE au projet ITER.

Les débats d’aujourd’hui ont abouti à des orientations politiques nécessaires pour pouvoir continuer les travaux sur le programme spécifique dans un rythme aussi soutenu que dans le cas du programme‑cadre. Nous continuons à être sûrs que tout sera prêt à temps pour que le nouveau programme, Horizon Europe, puisse succéder au programme actuel.

Nicolae Hurduc, le ministre roumain de la recherche et de l’innovation

Marché interne et industrie, le 18 février

Le Conseil a tenu un débat d’orientation sur l’effet de l’intelligence artificielle sur la compétitivité de l’industrie de l’UE et il a adopté des conclusions relatives à cette question. Les ministres ont souligné qu’il était extrêmement important de stimuler le développement et l’utilisation de l’intelligence artificielle en Europe.

De même, le Conseil a organisé un débat d’orientation sur les aspects liés à l’industrie, mentionnés dans la communication récente de la Commission, appelée « Une planète propre pour tous ». Les ministres ont mis l’accent sur le fait que l’industrie de l’UE continuerait d’être un facteur clé pour la réduction des émissions des gaz à effet de serre, grâce à une combinaison équilibrée et prévisible de différentes politiques. La transformation envisagée de l’industrie de l’Europe offre tant des chances, comme des défis, qui doivent être abordés à différents niveaux par la prise en compte des opinions des entreprises, des citoyens et des États membres.

Dans le cadre du bilan traditionnel de la compétitivité, suite à une présentation orale de la Commission, les débats dans le Conseil se sont centrés sur l’effet des chaînes de valeur sectorielles européennes, sur la compétitivité et la croissance. Les ministres ont souligné le rôle de plus en plus important joué par les services dans les chaînes de valeur à niveau global.

Dans l’après-midi, les ministres ont eu un échange de vues sur les moyens d’améliorer la contribution du Conseil Compétitivité au processus du semestre européen.

Dans la section « Divers », le Conseil a été informé de l’état d’avancement des travaux sur une série de dossiers législatifs de son domaine de compétence.

Les conclusions d’aujourd’hui sur l’intelligence artificielle serviront d’orientations pour les prochaines actions de l’UE dans ce domaine, pour que l’Union européenne devienne l’un des vecteurs de l’intelligence artificielle au niveau mondial. L’Europe doit réagir aux défis d’un monde en évolution rapide et nos débats sur la manière dont nous pouvons devenir une économie neutre du point de vue climatique, sans perdre les avantages concurrentiels de notre industrie, sont essentiels.

Niculae Bădălău, le ministre roumain de l’économie

Related posts

Le Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, a participé au dernier événement de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE sous sa dimension parlementaire

Alexandru Stefan

La réunion informelle des ministres de la défense des États membres de l’UE : déclarations de presse

Alexandru Stefan

Le Conseil de l’UE a adopté une série de conclusions élaborées par le groupe de travail pour l’Agenda 2030, présidé par les représentants de la Roumanie

Iulian Anghel