9.5 C
Bucharest
23 octobre 2020
Actualité Affaires étrangères

Le ministre délégué aux affaires européennes, George Ciamba, a représenté le Conseil de l’Union européenne lors d’un débat sur les menaces à la sécurité liées à la présence technologique de la Chine, dans le cadre de la session plénière du Parlement européen (12-14 février)

Au cours de la session plénière du Parlement européen, le ministre délégué aux affaires européennes a été invité à exprimer le point de vue du Conseil de l’UE lors du débat sur «Les menaces à la sécurité liées à la présence technologique croissante de la Chine dans l’UE et les actions possibles au niveau de l’UE pour les réduire».

La ministre Ciamba a souligné que les dernières années, la cybersécurité est devenue une priorité au plus haut niveau politique et un sujet d’actualité à l’agenda de l’Union européenne, toutes les institutions européennes y prêtant une attention particulière. La Présidence roumaine au Conseil de l’UE ne ménage aucun effort pour finaliser les mesures en cours d’adoption, dans le but d’accroître la résistance de l’Union aux cyber-menaces croissantes.

George Ciamba a assuré le Parlement européen de l’importance que le Conseil attache aux développements technologiques et à la sécurité. «La cybersécurité est en effet l’un des principaux défis auxquels nous sommes confrontés, car les attaques sont susceptibles de causer de graves dommages économiques et de porter atteinte à la vie privée et aux droits fondamentaux des citoyens», a déclaré le responsable roumain.

Le ministre délégué a également évoqué l’ambitieux paquet de mesures de sécurité informatique présenté par la Commission en septembre 2017, qui a été suivi de plusieurs conclusions du Conseil et d’un plan d’action pour leur mise en œuvre. George Ciamba a souligné dans son discours la nécessité de prendre des mesures pour renforcer la capacité de l’Union européenne à prévenir, à décourager et à réagir aux cyberattaques.

En tant que représentant de la Présidence du Conseil de l’UE, le responsable roumain  a assuré le Parlement européen du fait que les instruments pour faire face aux risques que certains investissements pourraient porter à la sécurité ou aux intérêts essentiels de l’Union seront renforcés.

Dans le même temps, George Ciamba a également abordé le sujet de la lutte contre la désinformation. Il a réitéré que cette question était une priorité pour la Présidence roumaine au Conseil de l’Union européenne et a souligné la nécessité d’une coopération étroite entre les États membres, les institutions de l’Union et la société civile pour lutter contre ce phénomène.

Related posts

La réunion informelle des ministres de la Santé

Iulian Anghel

VIDEO Conférence « La lutte contre l’antisémitisme: une approche commune pour mieux protéger les communautés juives en Europe – de la politique à l’action »

Alexandru Stefan

Cérémonie officielle de lancement de la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne

Adrian Epure