15.5 C
Bucharest
23 mars 2019
Actualité Emploi et politique sociale

Le Ministre du Travail a participé à la Conférence sur la promotion et le renforcement du dialogue social dans l’UE

Le Ministre du Travail et de la Justice Sociale, Marius Budăi, a participé le 6 févier 2019, à Bruxelles, en qualité de représentant de la Présidence de la Roumanie du Conseil de l’UE, à la Conférence conjointe sur la promotion et le renforcement du dialogue social dans l’UE, organisée par les partenaires sociaux européens.

Lors de l’entretien organisé par la Confédération européenne des syndicats (CES), la Confédération des entreprises européennes (Business Europe), le Centre européen des employeurs et entreprises fournissant des services publics (CEEP) et l’Union européenne de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises (SMEunited), la Commission européenne a été représentée par la Commissaire pour l’emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs, Marianne Thyssen.

Les débats se sont centrés sur les priorités du programme de travail 2019-2021, telles que le passage au numérique et l’amélioration des performances des marchés de la main d’œuvre et des systèmes sociaux. Les partenaires sociaux européens ont adopté, à cette occasion, le nouveau programme de travail sur le Dialogue social européen pour 2019-2021.

« Je salue l’approbation du programme 2019-2021 qui réitère la volonté des partenaires sociaux européens de s’impliquer, de façon active, dans la gestion de la dimension sociale et des nouveaux défis auxquels le marché du travail et les systèmes de protection sociale se confrontent, dans le contexte des nouvelles formes de travail et des nouvelles qualifications imposées par le passage au numérique et par l’augmentation de la composante technologique. Pour des résultats effectifs, il est essentiel que les partenaires européens motivent et entraînent les partenaires sociaux nationaux dans les négociations et dans le dialogue européen, de façon que leurs intérêts se retrouvent dans les mesures adoptées par les accords et programmes européens et qu’elles puissent être acceptées et transposées, de façon adaptée, au niveau national », a transmis le Ministre du Travail et de la Justice Sociale de la Roumanie, Marius Budăi.

Informations supplémentaires :

La déclaration commune de 2016 a représenté un pas important vers l’adhésion au partage de la gouvernance économique et vers l’effort commun de renforcement de la cohésion européenne et de la dimension sociale de l’Union européenne. La mise en œuvre du socle européen des droits sociaux représente une priorité dans ce sens, et le rôle des partenaires sociaux est essentiel dans la gestion des transformations du marché du travail et dans le soutien des emplois décents et respect des droits. Le partenariat sera également important dans le cadre de la future Autorité européenne du travail.

Related posts

Brexit: le Conseil adopte une série de mesures d’urgence en vue d’un scénario de sortie sans accord

Alexandru Stefan

Le Conseil fixe ses priorités pour le budget 2020 de l’UE

Alexandru Stefan

La Roumanie est préparée à agir de manière efficace pour avancer les dossier législatifs majeurs de l’agenda européen

Iulian Anghel