1.5 C
Bucharest
19 février 2019
Actualité Défense

Réunions bilatérales du ministre de la Défense nationale, le deuxième jour de la réunion informelle des ministres de la Défense des États membres de l’UE

Le jeudi 31 janvier, lors de la deuxième journée de la réunion informelle des ministres de la Défense des États membres de l’UE, au Palais du Parlement à Bucarest, le ministre de la Défense nationale, Gabriel Leş, a eu une série de réunions bilatérales avec les ministres de la Défense de l’Italie, de la France et de la Grèce.

Les discussions avec son homologue italienne, Elisabetta Trenta, ont principalement porté sur l’identification des orientations pour le développement de la coopération militaire bilatérale dans le cadre du partenariat stratégique entre les deux pays et de l’Alliance de l’Atlantique Nord.

Le ministre Leş a remercié l’Italie pour sa contribution à la mise en œuvre des mesures de réassurance du flanc oriental au sein de la PTF en occupant des postes de responsabilité dans le Commandement de la brigade multinationale et a réitéré l’intérêt de notre pays à accueillir une capacité de commandement et de contrôle au sol, niveau Corps d’armée (Corps multinational du Sud-Est – MNC-SE).

La ministre italienne a remercié la partie roumaine pour la contribution constante du personnel allié accueilli par l’Italie, ainsi que pour l’excellente coopération des opérations alliées en Afghanistan, dans les Balkans occidentaux et en Irak.

La série de réunions s’est poursuivie avec la rencontre entre le ministre Les et la ministre française de la Défense, Florence Parly, une occasion pour les deux ministres d’aborder des questions liées au développement de la coopération bilatérale en matière de défense et aux priorités inscrites à l’ordre du jour de l’OTAN et de l’UE. Dans le contexte de la prise par la Roumanie de la Présidence tournante du Conseil de l’Union européenne, les deux responsables ont analysé les principaux défis auxquels l’Union est confrontée, ainsi que les problèmes prioritaires pour les deux États dans la réalisation du projet de défense européenne.
Les deux responsables ont souligné l’intérêt commun à renforcer les projets de coopération au sein de l’UE, en particulier ceux concernant la politique de sécurité et de défense commune, et des initiatives telles que le PESCO, le FED et le CARD (Le processus d’examen annuel coordonné de la défense). En ce qui concerne CARD, dans le cadre de la Présidence tournante du Conseil de l’UE, la Roumanie organisera, en coopération avec l’Agence européenne de défense (AED) au cours du premier semestre 2019, un atelier consacré à l’élaboration de la méthodologie de cette initiative pour aider les États membres à capacités critiques.

Au cours de cette journée, le ministre de la Défense nationale a rencontré le ministre grec de la Défense, Evangelos Apostolakis, avec lequel il a abordé des questions relatives à la modernisation et aux programmes de dotation des deux forces armées, et a évalué les possibilités d’intensification de la coopération entre les deux pays dans le domaine de la défense.

Dans ce contexte, M. Leş a déclaré que le nouvel accord de coopération en matière de défense signé en 2018 constituait un pas en avant dans le développement des relations entre les deux pays et offrait de nouveaux horizons en matière de coopération dans des domaines tels que la marine, la cyberdéfense ou la mobilité militaire. En outre, le ministre roumain a lancé l’invitation à son homologue grec pour participer à la conférence « Forum sur la sécurité de la mer Noire et des Balkans 2019 », qui se tiendra en juin à Bucarest.

Related posts

Conseil des affaires générales – priorités de la présidence roumaine

Iulian Anghel

Assurer la poursuite du financement du programme PEACE après le Brexit: le Conseil arrête sa position

Alexandru Stefan

Présentation des thèmes d’intérêt de la Présidence roumaine au Conseil de l’Union Européenne dans la séance commune de la Chambre des Députés et du Sénat de la Roumanie

Iulian Anghel