18.6 C
Bucharest
15 juillet 2019
Actualité Affaires étrangères

Participation du ministre des Affaires étrangères, Teodor Meleșcanu, à la réunion informelle des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’Union européenne (Gymnich)

Les 31 janvier – 1er février 2019, les ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’Union européenne ont participé à la réunion informelle Gymnich, à l’invitation commune de Federica Mogherini, la haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et de Teodor Meleșcanu, le ministre roumain des Affaires étrangères. Johannes Hahn, le Commissaire européen chargé de la Politique européenne de voisinage et des négociations d’élargissement et David McAllister, président de la Commission des Affaires étrangères du Parlement européen ont été présents aussi à la réunion.

L’ordre du jour des discussions a compris le Partenariat oriental, la Venezuela et la Chine.

La réunion a débuté par des discussions portant sur le Partenariat oriental, un thème prioritaire sur l’agenda de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE, d’autant plus qu’en 2019 on fête l’initiative. A cette occasion, le ministre Teodor Meleșcanu a souligné qu’après dix ans depuis son lancement, le Partenariat oriental est un succès. Les résultats obtenus dans une période bien courte et la réalisation d’une série de projets politiques qui génèrent de profonds changements au niveau économique, social et dans la vie de chaque citoyen, tels la libéralisation du régime des visas, la multiplication des opportunités d’étude et de recherche, le lancement d’un nombre de projets complexes d’interconnexion avec l’espace de l’UE, étaient inconcevables il y a dix ans. A part le caractère symbolique de la célébration, ce moment doit refléter des progrès substantiels au sens de la réalisation de l’Agenda des objectifs prioritaires pour l’année 2020, approuvé par le sommet du Partenariat oriental de Riga de 2017.

La Venezuela a été le deuxième point sur l’agenda des ministres des Affaires étrangères. Il a résulté que la seule solution viable pour la grave crise politique et humanitaire de ce pays réside dans l’organisation de nouvelles élections présidentielles libres et correctes, à même d’offrir à toutes les parties la possibilité d’y participer et de garantir le respect des principes démocratiques et des dispositions constitutionnelles.

En ce qui concerne la Chine, on a jugé opportun de poursuivre le processus de réflexion et de dialogue visant le futur des relations entre l’UE et la Chine, de la perspective de l’intérêt pour l’implication du Beijing et la coopération bilatérale dans des domaines d’intérêt commun, tant en format 16+1, que dans d’autres formats multilatéraux. Le sujet a été discuté aussi dans la session commune de travail avec les ministres des Affaires étrangères des pays candidats (l’Albanie, l’ancienne république yougoslave de Macédoine, le Monténégro, la Serbie et la Turquie).

La réunion informelle des ministres des Affaires étrangères a été suivie par une conférence de presse commune du ministre roumain des Affaires étrangères, Teodor Meleșcanu, et de la haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini.

Related posts

Le message du ministre des affaires européennes, George Ciamba, à la fin de la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne: « Présider la table du Conseil a été le teste de maturité de la Roumanie et la réaffirmation de son attachement au projet européen »

Iulian Anghel

VIDEO Conférence de presse conjointe du Commissaire européen pour le commerce, Cecilia Malmström, et du ministre pour l’environnement des affaires, commerce et entrepreneuriat, Ștefan-Radu Oprea

Alexandru Stefan

Discours de Viorica Dăncilă, Premier ministre de la Roumanie, à la réunion plénière du Comité économique et social européen

Iulian Anghel