8 C
Bucharest
29 novembre 2021
Actualité Affaires étrangères

Présentation des priorités de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE dans la commission des affaires constitutionnelles du Parlement européen

Le Ministre délégué aux affaires européennes, George Ciamba, a présenté, le 29 janvier 2019, dans le cadre de la Commission des affaires constitutionnelles (AFCO) du Parlement européen les priorités de la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne. Le ministre délégué a énuméré les piliers d’actions du programme, soulignant l’engagement de la Présidence roumaine de faire avancer les dossiers institutionnels qui relèvent de la compétence de la commission pour affaires constitutionnels du Parlement européen.

Ainsi, il a mis en évidence les progrès enregistrés par le Conseil en ce qui concerne la lutte contre la désinformation et l’assurance des élections libres et correctes, dans la perspective des élections pour le Parlement européen, du mois de mai 2019.

Dans ce contexte, il a mentionné les débats déroulés lors du Conseil des affaires générales du 8 janvier 2019 sur la lutte contre la désinformation. Le responsable roumain a souligné par ailleurs l’accord politique obtenu par les colégislateurs – le Conseil de l’Union européenne et le Parlement européen – dans le cadre du trilogue politique du 16 janvier 2019 concernant la modification des règles sur le statut et le financement des partis politiques européens, dont le but est d’assurer un environnement libre et correct pour le déroulement des élections. Les modifications comprennent aussi des mesures sur la possibilité d’imposer y compris des sanctions dans le cas du non-respect des règles sur la protection des données dans le but d’influencer délibérément le résultat des élections européennes.

George Ciamba a présenté aussi les efforts de la Présidence roumaine de faire avancer des questions présentant un intérêt particulier abordées au niveau de la commission AFCO, comme le retrait du Royaume Uni de l’Union européenne, les adaptations institutionnelles nécessaires dans ce contexte, le prochain cadre financier pluriannuel 2021-2027, le débat sur l’avenir de l’Europe, la transparence institutionnelle, la citoyenneté et le rôle institutionnel du Parlement européen.

Le responsable roumain a remarqué l’importance du débat sur l’avenir de l’Union européenne pour transmettre un message d’unité aux institutions et aux États membres de l’UE, un aspect essentiel dans la perspective du Sommet de Sibiu, qui aura lieu le 9 mai 2019.

Le ministre délégué aux Affaires européennes a conclu son intervention soulignant l’ouverture de la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne de continuer le dialogue constructif avec le Parlement européen pour faire avancer l’agenda européen au service des citoyens.

Related posts

La Présidence roumaine du Conseil de l’UE a atteint avec succès ses objectifs liés aux usages prioritaires pour la gestion de l’eau, très importants pour tous les citoyens de l’UE, a déclaré le ministre Ioan Deneș lors de la réunion du Conseil de l’Environnement (Luxembourg)

Alexandru Stefan

Mieux protéger les lanceurs d’alerte: le Conseil confirme l’accord avec le Parlement

Alexandru Stefan

Un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée des parents et des aidants dans l’UE: le Conseil adopte de nouvelles règles

Iulian Anghel