12.5 C
Bucharest
19 septembre 2019
Actualité Démarches politiques générales

La participation de la Première-ministre de la Roumanie, Viorica Dăncilă, à la session plénière du Comité économique et social européen (CESE) à Bruxelles

La Première-ministre Viorica Dăncilă a présenté jeudi, le 24 janvier 2019, les priorités de la Présidence de la Roumanie au Conseil de l’Union européenne dans le cadre de la session plénière du Comité économique et social européen (CESE).

La responsable roumaine a réitéré, à l’occasion de l’entretien bilatéral avec monsieur Luca Jahier, le président du Comité économique et social européen, de même que lors des débats de la réunion plénière, l’ouverture de la Roumanie, comme Présidente du Conseil de l’UE, de continuer le dialogue et la bonne coopération avec le Comité économique et social européen – en tant que relais entre les facteurs décisionnels au niveau européen et les citoyens de l’Union.

En même temps, la Première-ministre roumaine a transmis au président du CESE, Luca Jahier, la volonté de la Roumaine d’avoir une contribution significative à l’identification de solutions réelles, censées faciliter le progrès du projet européen d’une façon unitaire et cohésive, pendant l’exercice de la Présidence du Conseil de l’UE.

Lors de la session plénière du CESE, Viorica Dăncilă a souligné la nécessité de consolider la capacité de l’UE d’assurer un niveau adéquat de convergence entre les États membres et de consolider la cohésion au niveau de l’ensemble de l’espace communautaire. Elle a également mis en avant l’importance que la Présidence de la Roumanie donne au dialogue avec le Comité économique et social européen et à la contribution de cet organisme consultatif dans des domaines multiples, de même qu’à l’avenir de la politique de cohésion, au renforcement du marché unique et à la promotion du domaine social, à la sécurité des citoyens et à l’identification d’une réponse adéquate et durable au problème de la migration.

En même temps, dans le cadre de la session plénière du Comité économique et social européen, la Première-ministre Viorica Dăncilă a mis en évidence le fait que notre pays est impliqué dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable, la Roumanie ayant aussi une stratégie nationale dans ce sens. La cheffe de l’exécutif de Bucarest a ajouté que, pendant la Présidence roumaine du Conseil de l’UE, la Roumanie assumera un rôle actif dans la préparation des orientations pour une nouvelle stratégie de l’Union en matière de développement durable.

L’intervention de Madame la Première-ministre a été suivie par des débats avec les membres du Comité économique et social européen, qui ont sollicité son appui, tout au long de la Présidence roumaine au Conseil de l’Union Européenne, pour répondre à des préoccupations majeures de la société civile européenne.

Dans leurs allocutions, ceux-ci ont salué la présence de la Première-ministre du pays qui exerce la Présidence du Conseil Européen, à une plénière du CESE, une première dans l’histoire de cette organisation.

Parmi les sujets touchés lors des débats figurent : la convergence économique, sociale et territoriale de l’Union européenne, les politiques pour le soutien des petites et moyennes entreprises et de l’entrepreneuriat ou le marché digital unique.

Madame la Première-ministre a souligné la préoccupation majeure du Gouvernement roumain de contribuer à la résolution des aspects mentionnés, en étroite collaboration avec les représentants de la société civile, selon le code européen de conduite.

En répondant à des questions, la Première-ministre Viorica Dăncilă a souligné le fait qu’en Roumanie l’État de droit est respecté et les droits de l’homme doivent être, également, respectés.

Related posts

Photo de famille et conférence de presse – Antonio Tajani, Président du Parlement européen

Alexandru Stefan

Cérémonie officielle de lancement de la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne

Adrian Epure

Les entretiens du Ministre délégué aux affaires européennes, George Ciamba, avec les hauts représentants des institutions européennes

Alexandru Stefan