11.7 C
Bucharest
23 septembre 2019
Actualité Affaires étrangères

Présentation des priorités de la Présidence roumaine du Conseil de l’Union Européenne dans la Commission DEVE du Parlement européen (

Le 22 janvier 2019, le ministre des Affaires étrangères, Teodor Meleșcanu, a présenté les priorités de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE dans le domaine humanitaire pour les membres de la Commission du développement (DEVE).

Dans son discours, le ministre a présenté en détail les principaux aspects que la Roumanie souhaite aborder dans les six mois qui suivent, en mettant l’accent sur la prévention en tant qu’aspect essentiel dans le domaine humanitaire.

Le ministre Teodor Meleșcanu a mis en évidence le rôle important de la réduction des risques de catastrophe (par la gestion des catastrophes, la prévention, l’atténuation et la préparation) et a mentionné que la Roumanie va mettre l’accent sur l’importance des évolutions et défis qui font partie du processus de mise en œuvre, sur la base du Cadre de Sendai.

Le dignitaire a également souligné que la Présidence roumaine veut assurer un lien solide entre les acteurs du domaine humanitaire et ceux de la protection civile afin d’atteindre l’objectif de renforcement des capacités en matière de personnel médical dans les états d’urgence. En outre, le ministre a déclaré que l’éducation dans les situations d’urgence est un aspect crucial qui représentera un sujet important dans les débats européens les prochains 6 mois, surtout centrés autour du rôle des enfants et des jeunes et les moyens par lesquels ils peuvent être préparés pour agir en conséquence dans des situations de crise.

Teodor Meleșcanu a parlé également du rôle des nouvelles technologies et leur utilisation dans le secteur humanitaire, tout en attirant l’attention sur la possibilité que ces innovations technologiques puissent avoir aussi des effets nuisibles pour la population. Par exemple, le ministre roumain a fait référence à la nuisance potentielle des données à caractère personnel, à la propagation de nouvelles biaisées (fake news) et aux potentielles conséquences désastreuses en situations de guerre ou dans le cas de missions de sauvetage.

Le ministre a annoncé que la Roumanie va surveiller étroitement les crises actuelles, les crises émergentes, oubliées ou prolongées, dans le but de générer une réponse adaptée et unitaire de la part de l’Union européenne, en plaçant la paix au centre des débats facilités par la Présidence.

Le chef de la diplomatie roumaine a conclu son discours en indiquant que la Présidence roumaine du Conseil de l’UE sera un honest broker entre toutes les institutions européennes et les Etats membres, en vue de rendre plus efficaces les politiques européennes en ce qui concerne le domaine humanitaire.

La réunion a été suivie par un déjeuner de travail avec le président et les coordonnateurs de la Commission DEVE, où il y a eu un échange d’idées sur les priorités de la Présidence roumaine dans le domaine des politiques de coopération au développement.

Le ministre Meleșcanu a mis l’accent sur le fait que la Présidence roumaine va placer les jeunes au cœur de ses démarches afin de contribuer à l’amélioration de la coordination en ce qui concerne l’approche par rapport aux enfants et aux jeunes dans la coopération internationale au développement. Un autre sujet d’intérêt sera la coordination des efforts basés sur la contribution de l’UE au Forum politique de haut niveau pour le développement durable (FPHN) à New York, en juillet 2019. Le ministre a mentionné également que la Présidence roumaine du Conseil de l’UE va continuer les travaux des Présidences précédentes en ce qui concerne les négociations en cours sur le prochain accord entre les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) et l’Union Européenne, puisque l’Accord de Cotonou actuel arrive à terme en 2020. Les négociations sur la proposition législative visant à établir l’Instrument de voisinage, de coopération au développement et de coopération internationale (IVDCI) dans le cadre financier de l’UE représentent une autre priorité importante de la Présidence roumaine. La Roumanie va soutenir, entre autres, les actions pour la mise en œuvre du nouveau Consensus européen pour le développement.

Related posts

L’UE adopte un règlement visant à tenir les produits dangereux à l’écart du marché

Iulian Anghel

Conférence de presse ECOFIN

Alexandru Stefan

L’arrivée du ministre délégué pour les affaires européennes, George Ciamba, au Conseil des Affaires Générales

Iulian Anghel