1.5 C
Bucharest
16 février 2019
Actualité Défense

Réunion des chefs de la politique de défense des États membres de l’UE, à Bucarest

Photo: Andreea Tănase (Mae)

Dans le cadre de la prise par la Roumanie de la Présidence du Conseil de l’Union européenne, les 17 et 18 janvier, a eu lieu à Bucarest la réunion des directeurs des ministères de la défense des États membres de l’Union européenne.
L’ordre du jour des entretiens a couvert d’importants thèmes de discussion visant la sécurité et la défense de l’Union européenne, y compris la coopération entre l’UE et l’OTAN, notamment dans le cadre des exercices conjoints, l’avenir de la défense européenne, les développements et les perspectives de la Coopération structurée permanente (PESCO).

Ainsi, dans le premier jour de la réunion, les représentants des États membres ainsi que les responsables de l’Union européenne et des représentants de l’Alliance de l’Atlantique Nord ont discuté sur les leçons tirées à la suite de l’exercice de gestion de crise HEX-ML de l’UE 18 (APCE) – qui s’est tenu l’année dernière avec la participation de spécialistes militaires et civils de treize pays et qui a envisagé la possibilité d’améliorer les mécanismes de réponse européens en situations de crise, ainsi que le renforcement de la coopération UE-OTAN, en général, et au sein des exercices, en particulier.

La deuxième journée des travaux a été consacrée à l’avenir de la défense européenne, les discussions commençant par les progrès réalisés l’année dernière dans le domaine et ayant pour but l’analyse des options permettant d’accroître la capacité de l’Union d’agir en tant qu’un générateur de sécurité et aussi d’augmenter son autonomie stratégique. Dans le contexte, les fonctionnaires européens ont discuté de la mise en œuvre cohérente et coordonnée des initiatives lancées sous les auspices de la Politique de sécurité et de défense commune (PSDC), parmi lesquels compte la Coopération structurée permanente (PESCO), le Processus de revue annuelle coordonnée de défense (CARD) et du Fonds européen de la défense (FED).
Par ailleurs, une session spéciale a été consacrée à la coopération structurée permanente dans laquelle les directeurs politiques ont échangé leurs points de vue sur les procès d’identification, évaluation et sélection des projets sous l’égide de PESCO.

La Réunion de Bucarest – à laquelle ont assisté des représentants de 28 États membres de l’UE, du Service européen pour l’action extérieure (SEAE), de l’Agence européenne de Défense (AED), de la Commission européenne et de l’OTAN – a été une bonne occasion de préparer la réunion informelle des ministres de la Défense des pays membres de l’Union européenne, qui se tiendra les 30 et 31 janvier au Palais du Parlement à Bucarest.

Galerie de photos

Related posts

Présentation du programme de la Présidence roumaine du Conseil de l’UE au sein de la Commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie

Alexandru Stefan

Assurer la poursuite du financement du programme PEACE après le Brexit: le Conseil arrête sa position

Alexandru Stefan

Entretien du Premier ministre roumain Viorica Dăncilă avec le premier vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans

Alexandru Stefan