22 C
Bucharest
24 juin 2019
Actualité Affaires générales

Conseil des affaires générales – priorités de la présidence roumaine

Le Conseil a reçu des informations sur les priorités de la présidence roumaine.
Elles s’articulent autour de quatre axes:

  • une Europe de la convergence
  • une Europe plus sûre
  • une Europe plus forte sur la scène internationale
  • une Europe des valeurs communes

« C’est un honneur pour moi de présider le Conseil des affaires générales durant la toute première présidence du Conseil exercée par la Roumanie. Notre mandat intervient pendant un semestre particulièrement dynamique, marqué par le Brexit, les négociations sur le prochain cadre financier pluriannuel, la dernière étape du processus de réflexion sur l’avenir de l’Europe, et l’élection du Parlement européen. En ce moment important, nous voulons nous attacher à bâtir une Union européenne plus forte et plus solidaire. Nous sommes déterminés à faire de notre première présidence du Conseil une réussite. »

                                                                         George Ciamba, ministre roumain délégué aux affaires européennes

Prochain cadre financier pluriannuel

Les ministres ont reçu des informations sur l’organisation des débats qui auront lieu dans les prochains mois au sujet du cadre financier pluriannuel pour la période 2021-2027.

Lors de leur réunion des 13 et 14 décembre 2018, les dirigeants de l’UE se sont félicités des travaux préparatoires intenses qui ont été menés sous la présidence autrichienne. Ils ont demandé à la présidence roumaine d’élaborer une orientation pour la prochaine étape des négociations, afin qu’un accord puisse intervenir au sein du Conseil européen à l’automne 2019.

La présidence a informé le Conseil qu’elle compte poursuivre les discussions au niveau technique et politique dans le but de réaliser des progrès importants, tant au niveau de la structure que du contenu du prochain cadre financier pluriannuel. Les travaux intensifs relatifs aux différentes propositions sectorielles se poursuivront en parallèle.

« Le budget de l’Europe doit refléter l’Europe que nous voulons pour l’avenir. Nous devons veiller à ce que le résultat de ces négociations soit équilibré et adapté aux attentes et aux besoins quotidiens des citoyens européens. Nous sommes déterminés à préparer les conditions qui sont nécessaires pour que le prochain cadre financier pluriannuel fasse l’objet d’un accord en temps utile. »

                                                                         George Ciamba, ministre roumain délégué aux affaires européennes

Mesures de l’UE pour lutter contre la désinformation

Les ministres ont procédé à un échange de vues sur la manière de faire face à la désinformation, compte tenu en particulier des prochaines élections européennes. Le débat intervient alors que plusieurs initiatives ont récemment été prises pour lutter contre la désinformation et que le Conseil européen a appelé à une réponse coordonnée.

Lors de leur réunion des 13 et 14 décembre 2018, les dirigeants de l’UE ont demandé la mise en œuvre rapide et coordonnée du plan d’action conjoint sur la désinformation présenté par la Commission et la haute représentante le 5 décembre 2018. Les ministres ont discuté des éléments du plan d’action qu’il conviendrait de traiter en priorité, de la manière de garantir la cohérence entre les dimensions internes et externes, et de la manière de renforcer la sensibilisation de l’opinion publique à la question.

« La désinformation est devenue l’un des principaux défis qui se posent à nos démocraties. Pour être efficaces, des efforts conjoints associant l’UE, les États membres, les plateformes en ligne et la société civile sont requis. S’il est particulièrement urgent de prendre des mesures à l’approche de l’élection du PE de 2019, nous devons également élaborer une stratégie à plus long terme, dans le plein respect des droits fondamentaux. »

                                                                         George Ciamba, ministre roumain délégué aux affaires européennes

Autres points

Le Conseil a également examiné l’état d’avancement des dossiers législatifs dans la perspective de la fin du cycle législatif.

Au cours du déjeuner informel, les ministres ont discuté de la manière de mieux communiquer sur l’Europe avec les citoyens. 

Related posts

La participation du Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, à la réunion du Conseil « Affaires générales »

Iulian Anghel

Union bancaire: le Conseil adopte des mesures pour réduire les risques dans le système bancaire

Alexandru Stefan

La réception par le Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, de la Négociatrice en chef pour l’adhésion de la République serbe à l’Union européenne, Tanja Miščević

Alexandru Stefan