14.4 C
Bucharest
1 juin 2020
Actualité Agriculture et pêche Préparations de la Présidence

Le ministre de l’agriculture et du développement rural, Petre Daea, à la réunion du Conseil AGRIFISH

Le ministre de l’agriculture et du développement rural, Petre Daea, a participé du 17 au 19 décembre 2018, à Bruxelles, à la réunion du Conseil de l’Union européenne (agriculture et pêche) et à la réunion ministérielle informelle sur la problématique du contrôle et éradication de la peste porcine africaine dans l’Union européenne.

En marge du Conseil, le commissaire Phil Hogan a remis personnellement au ministre de l’agriculture, Petre Daea, les certificats d’enregistrement dans le Registre des appellations d’origine protégées et des indications géographiques protégées pour l’alose du Danube fumée (« Scrumbia de Dunăre afumată ») et le vin « Însuraței ». Les travaux du Conseil ont concerné des thèmes visant paquet de réforme de la politique agricole commune après 2020, le règlement relatif aux plans stratégiques relevant de la PAC, le règlement relatif au financement, à la gestion et au suivi de la PAC, le règlement relatif à l’organisation commune de marché des produits agricoles (OCM unique) respectivement.

Par ailleurs, en marge de la réunion du Conseil de l’UE, le ministre Petre Daea a eu des entretiens bilatéraux avec ses homologues d’Estonie et d’Hongrie pour parler de la prochaine de la politique agricole commune 2020-2027.

Intervention du ministre Petre Daea à la fin du Conseil de l’agriculture et de la pêche (AGRIPECHE)

Chère Elisabeth

Cher Phil,

Chers collègues,

Nous voilà devant un moment important, maintenant à la fin d’une année et début d’une autre ! Notre collègue Elisabeta vient de faire le transfert de responsabilité dans le domaine de l’agriculture. Elle a réussi à mener à bien une mission importante avec maintes réussites, pour laquelle elle mérite toutes nos félicitations et nos remerciements. Je l’assure et je vous assure que je vais continuer le travail déjà commencé et je vais clôturer les questions pendantes, dans l’esprit des dispositions du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne.

Mes remerciements et mes félicitations vont aussi aux commissaires, qui, par leur travail et leurs responsabilités, ont préparé la voie qui a permis d’obtenir des réussites, suivant dûment et rigoureusement les procédures du processus d’élaboration et de prise de décision, où la collaboration représente la garantie du succès.

Guidés par l’intérêt commun et soutenus par le sentiment de la collaboration, nous avons mené à bien toute une période de travail.

Je sais, nous en sommes conscients et nous comprenons que le suivant mandat est marqué par des événements multiples. Les élections europarlementaires seront le cœur même de la présidence roumaine et le processus de codécision aura sa spécificité, dont nous devons connaître les limites pour pouvoir utiliser le temps que nous avons à disposition pour obtenir des progrès. Pour pouvoir l’atteindre nous avons à disposition trois instruments :

  • La capacité de négociation
  • Le désir de faire davantage ensemble
  • Et une bonne organisation.

Je vous prie de compter sur tous ces instruments et nous essayerons de faire face à chacun d’entre eux.

Nous assumons aujourd’hui les réussites mais aussi la mission qui est en cours de déroulement. Nous sommes conscients de tout ce que nous avons fait ensemble et de tout ce qui reste à faire, misant sur le principe de la solidarité et de la cohésion. La Roumanie, par son intérêt et par les efforts de celui qui vous parle, met son travail au bénéfice de tous et à l’appui de chacun.

En janvier nous allons présenter les priorités et la façon concrète d’action et nous allons clôturer nos activités en juin. Alors et maintenant, la Roumanie est et sera de l’Europe, et moi, de resterais à votre disposition, de tous, en tant que président du Conseil. Le succès nous appartient à tous et j’aurais la tâche de le formaliser.

Dans l’espoir de prendre beaucoup de bonnes décisions, permettez-moi de souhaiter beaucoup de succès à notre mission commune, tandis qu’à vous et aux agriculteurs de vos pays, qui bénéficient de nos politiques, beaucoup de santé et de réussites. Bonne nouvelle année !

Au plaisir de vous revoir en Roumanie !

Related posts

Garantir des élections européennes libres et équitables: le Conseil adopte des conclusions

Iulian Anghel

Réunion des directeurs des instituts et écoles d’administration publique

Alexandru Stefan

La Roumanie prévoit d’aborder l’enjeu des Balkans après les élections

Iulian Anghel