5.6 C
Bucharest
9 décembre 2022
Actualité Culture

Le stand d’expositions de la Roumanie a été aménagé à Bruxelles

Dès le 1er janvier 2019, la Roumanie exerce, six mois durant, la Présidence tournante du Conseil de l’Union Européenne. Les manifestations culturelles organisées à cette occasion viseront la promotion de la richesse de l’héritage culturel, les pays de l’Union Européenne étant liées tant par leur histoire que par un sentiment d’appartenance à un espace culturel commun.

 „L’architecture c’est de la sculpture habitée” disait Constantin Brâncuşi, cette phrase représentant le slogan de l’exposition organisée par la Roumanie, notamment par son Ministère de la Culture et de l’Identité Nationale, dans la salle Atrium du bâtiment Justus Lipsius du Conseil de l’Union Européenne.

Le stand d’exposition de la Roumanie a été aménagé ces jours-ci et c’est une représentation d’une section de l’ensemble de Târgu Jiu de Constantin Brâncuși, respectivement la Table du silence. Celui-ci est suggestif pour un espace d’habitation urbaine, imaginaire ou académique – la Bibliothèque, soulignant ainsi le dialogue entre les différents types d’habitation et les différents genres culturels. A l’intérieur du stand il y auront des corps de bibliothèque avec des livres des auteurs roumains traduites dans des langues de circulation internationale.

 « La Roumanie présentera dans l’Atrium un fragment de son patrimoine culturel, intégré à l’espace universel de la culture européenne. Nous sommes prêts à obtenir des résultats concrets durant la Présidence tournante, dans l’intérêt des citoyens européens. C’est un immense honneur pour la culture roumaine d’avoir l’occasion de se manifester au cœur institutionnel de l’Europe”, a déclaré le Ministre de la Culture et de l’Identité Nationale, Valer-Daniel Breaz.

Related posts

Commerce électronique: le Conseil adopte un mandat supplémentaire pour les négociations à l’OMC

Iulian Anghel

La transparence des transactions sur les plates-formes en ligne augmentera après la conclusion d’un accord de principe concernant le projet de Règlement de la relation entre les plates-formes en ligne et les commerçants opérant par leur intermédiaire

Iulian Anghel

Le ministre délégué aux affaires européennes, George Ciamba, a représenté le Conseil de l’Union européenne lors d’un débat sur les menaces à la sécurité liées à la présence technologique de la Chine, dans le cadre de la session plénière du Parlement européen (12-14 février)

Iulian Anghel