14.3 C
Bucharest
14 octobre 2019
Actualité Affaires étrangères Préparations de la Présidence

La participation du ministre chargé des affaires étrangères, Teodor Meleșcanu, à la réunion du CAE

Le ministre chargé des affaires étrangères, Teodor Meleșcanu, a participé lundi, le 10 décembre 2018, à la réunion du Conseil des affaires étrangères à Bruxelles, où ont été abordé des sujets d’actualité de l’agenda européen, comme les Balkans occidentaux, la coopération UE – Union africaine, l’Ukraine, l’Iran, le Venezuela.

Les échanges sur les Balkans occidentaux se sont concentrés sur les évolutions dans la région, y compris le stade du dialogue entre Belgrade et Pristina. Les ministres ont évalué les perspectives de mise en œuvre de l’Accord de Prespa et la situation postélectorale en Bosnie-et-Herzégovine, militant pour la continuation des processus de réforme dans toute la région. Le ministre Teodor Meleșcanu a salué l’opportunité d’entamer des échanges sur les Balkans occidentaux, vu la dynamique ascendante des relations avec l’UE.

Dans le même esprit, il a partagé l’évaluation de la Roumanie sur les évolutions de la région et a communiqué l’intention de la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne de maintenir les Balkans occidentaux et le processus d’élargissement de l’UE sur son agenda de priorités, afin d’assurer l’avancement de la perspective européenne dans la région, selon les progrès individuels. Les débats sur la coopération UE – Union africaine ont eu lieu dans la phase de préparation de la réunion ministérielle conjointe qui aura lieu à Bruxelles, pendant la période 21 – 22 janvier 2019.

Le ministre roumain des affaires étrangères a mentionné l’importance de la prochaine réunion, de la perspective de la mise en œuvre des actions convenues à l’occasion du Sommet d’Abidjan en 2017. Dans ce contexte, il a exprimé l’appui pour la complémentarité entre la nouvelle alliance Afrique-Europe pour des investissements et des emplois durables et les mesures adoptées à Abidjan. Il a insisté sur le niveau d’ambition et d’appropriation qui doivent être considérées des principes fondamentaux, qui puissent orienter le nouveau type de partenariat, afin de dépasser la logique traditionnelle bailleur d’-bénéficiaire. Les échanges sur l’Ukraine ont porté sur l’analyse du contexte dans lequel ont eu lieu les tensions récentes de la Mer Noire, à proximité de la mer d’Azov et du détroit de Kertch, vu que la Russie a utilisé la force militaire contre l’Ukraine. Le message ferme de l’UE, qui en est ressorti, souligne la nécessité d’apaiser les tensions, de libérer les équipages, de reprendre la navigation et de respecter les droits et les engagements internationaux. Dans ce contexte, le Ministre roumain chargé des affaires étrangères a réitéré l’engagement et l’appui à l’égard de la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine, de même que la condamnation et la non-reconnaissance de l’annexion illégale de la Crimée.

Pendant la session de travail dédiée à l’Iran, les ministres des affaires étrangères ont passé en revue les dernières évolutions en ce qui concerne le Plan d’action global de même que les développements au niveau régional et international.

Suite aux débats concernant le Venezuela, les ministres ont eu des échanges sur les efforts de la communauté internationale d’offrir des solutions à la crise interne, y compris dans la perspective de la prise de fonction par le président Nicolas Maduro le 10 janvier 2019.

Pendant la matinée, le ministre roumain des affaires étrangères a participé avec ses homologues européens au petit déjeuner de travail informel, à l’invitation de la ministre d’affaires étrangères autrichienne, Karin Kneissl, avec la participation du président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Peter Maurer. Les débats ont visé la coopération UE-CICR dans le contexte des crises humanitaires, y compris la Syrie et le Yémen.

En marge de la réunion du CAE, le ministre Teodor Meleșcanu a eu un entretien bilatéral avec Nikos Christodoulides, le ministre des affaires étrangères de la République de Chypre. Ils ont abordé des sujets d’intérêt commun sur l’agenda européen et international, y compris des aspects concernant les priorités de la Roumanie dans la perspective de l’exercice de la Présidence du Conseil de l’UE.

Related posts

Le premier jour de la participation du Ministre des Affaires européennes, George Ciamba, à la 14ème édition du Forum Globsec de Bratislava

Iulian Anghel

Réunion du Groupe de haut niveau sur la Compétitivité, destinée à la préparation du Conseil « Compétitivité » (le 25 janvier 2019)

Alexandru Stefan

Les priorités de #RO2019EU, présentées par George Ciamba lors de la Conférence sur la sécurité de Munich

Alexandru Stefan