20.8 C
Bucharest
22 octobre 2021
Actualité Emploi et politique sociale Préparations de la Présidence

La prise symbolique de la Présidence du Conseil EPSCO dans le domaine du travail et des politiques sociales

Le ministre du travail et de la justice sociale, Marius Budăi, a pris aujourd’hui symboliquement à Bruxelles la Présidence du Conseil pour l’emploi, la politique sociale, la santé et les consommateurs (EPSCO), dans le contexte où la Roumanie aura, à partir du 1er janvier 2019, la Présidence du Conseil de l’Union européenne.

Marius Budăi a présenté aux autres ministres du travail des États membres de l’UE les priorités de la Roumanie dans le domaine du travail et des affaires sociales pendant la Présidence du Conseil de l’UE : la mobilité des travailleurs, la santé et la sécurité au travail dans le contexte des nouvelles formes d’emploi et, finalement, la réduction de l’écart de rémunération entre les femmes et les hommes, dans le domaine de l’égalité des genres.

« La Présidence roumaine visera notamment le développement durable et la réduction de l’écart de développement entre les différentes régions et les différentes catégories socioéconomiques, la convergence et la cohésion, l’emploi et les droits sociaux, l’innovation et la numérisation, l’interconnectivité et la compétitivité sur un marché intérieur plus solide. En tant que priorités sectorielles dans le domaine social et de l’emploi, nous nous proposons de promouvoir, pendant la Présidence roumaine du Conseil de l’Union européenne, la mobilité de la main d’œuvre en tant qu’élément de base pour l’assurance de l’équilibre sur le marché de travail, la prévention des risques et la promotion des conditions de travail plus sûres et plus saines, de même que la croissance de l’indépendance économique des femmes par la réduction de l’écart de rémunération entre les femmes et les hommes et l’encouragement de la participation des femmes sur le marché du travail », a indiqué le ministre Marius Budăi à des homologues de l’EPSCO.

En outre, aujourd’hui les ministres du travail des États membres sont tombés d’accord sur la position du Conseil (orientation générale) en ce qui concerne la création de l’Autorité européenne du travail (European Labour Authority – ELA), qui se propose d’être un organisme similaire à l’Interpol dans le domaine de la consolidation de la coopération entre les autorités du travail des États membres de l’UE.

Le ministre du travail et de la justice sociale, Marius Budăi, a eu également à Bruxelles des entretiens bilatéraux avec ses homologues d’Autriche – Beate Hartinger-Klein, d’Irlande – Regina Doherty, d’Allemagne – Hubertus Heil, de Slovaquie – Jan Richter et de Suède – Ylva Johansson.

Le ministre Marius Budăi a eu aussi un bref entretien avec Vera Jurova, la commissaire pour la justice, les consommateurs et l’égalité des genres.

Related posts

La participation du Ministre délégué aux Affaires européennes, George Ciamba, en tant que représentant de la Présidence du Conseil de l’UE, lors de la deuxième journée de la session plénière du Parlement européen à Strasbourg

Alexandru Stefan

Le ministre de la culture et de l’identité nationale, Valer-Daniel Breaz, a ouvert la conférence de haut niveau « Citoyens mieux informés à l’ère numérique »

Iulian Anghel

La cérémonie de début de la Présidence roumaine au Conseil de l’Union Européenne – Bucarest

Alexandru Stefan